Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

CommunisteS n°812


Fabien Roussel publie une lettre ouverte aux Français·es alors que les conditions du déconfinement interrogent et inquiètent.

Avec cette courte adresse à nos concitoyen·nes, le secrétaire national du PCF entend pointer les enjeux immédiats du déconfinement : la protection des salariés, de leur santé et de leurs droits, l'exigence de mesures fortes pour défendre le pouvoir d'achat des familles et bien évidemment le rôle décisif des services publics pour affronter la crise sanitaire, avec l'enjeu des moyens mis à leur disposition.

Cette adresse est également une invitation à ce que de nos concitoyen·es s'emparent sans attendre du débat sur les conditions nécessaires à de profondes ruptures avec les logiques de rentabilité et de domination du capital, qui nourrissent les crises sanitaire, économique et démocratique actuelles. Elle appelle notamment à refuser l'idée que la crise économique se traduise par de graves reculs pour le monde du travail et pour les services publics notamment. 

Cette adresse peut être imprimée partout dans le pays, distribuée dans les boites aux lettres, accrochée dans les halls d'immeubles, partagée sur les réseaux sociaux ou servir de support à des initiatives des communistes dans leur quartier, leur commune ou leur entreprise.

Lettre de Fabien Roussel  

La France fraternelle et solidaire, c'est vous !

A lire et télécharger ICI 

 

20200506_lettre_francais_coul_.jpg

*******


Autres outils militants indispensables, à faire connaitre et diffuser largement :

- LE PLAN URGENCE DU PCF POUR L'EDUCATION

Il se décline en 17 propositions que nous versons au débat.

A télécharger ICI


- LE 2e NUMÉRO D'AGIR

le journal des communistes à l'entreprise est disponible.

A télécharger ICI


La vidéo de la semaine

Les jours d'après doivent être sociaux, écologiques et solidaires !

 

 


Consulter les articles ci-après
ou

Télécharger le numéro PDF en cours

et accéder aux anciens numéros

Pour permettre au PCF d'agir faites un don.

   Faire un don   

 

 

Le jour d'après


Nouvelles technologies - Des communistes confinés mais pas muselés !


Confinement oblige, les militant·e·s communistes se sont mobilisés depuis le 16 mars pour poursuivre l'activité du Parti. Finis les distributions au petit matin, les réunions de section ou fédérales, les marchés du dimanche. Pour continuer à faire vivre et développer notre parti, il a fallu repenser nos activités, s’adapter et donc s’approprier dans notre quotidien des outils numériques dont l’usage était jusqu’ici marginal. C'est décisif pour continuer à échanger et pour permettre au plus grand nombre d'accéder à nos propositions si importantes dans cette période de crise, de reculs sociaux, mais aussi de remise en cause du capitalisme. Plus que jamais l’accès aux analyses et aux propositions des communistes est un enjeu important et la prise d’initiatives par notre parti une nécessité.

Accéder à l'article

 

A l'initiative


8 mai/Centenaire - Pourquoi il ne faut pas perdre la mémoire par temps de Covid


Vendredi 8 mai marquera le 75e anniversaire de la capitulation nazie. Le confinement ne permettra pas d’organiser les commémorations de grande ampleur qui étaient légitimement prévues, ni même celles habituellement tenues chaque année. Une belle initiative a toutefois été prise par plusieurs associations mémorielles comme le Comité parisien de la Libération : il s’agit d’aller déposer, individuellement, en respectant toutes les précautions sanitaires, une fleur, un dessin, un poème, un simple texte là où se dressent les monuments aux morts, où sont fixées des plaques… 

Accéder à l'article

 

Actualité


La démocratie face au « ministère de la vérité » macronien


1984 et George Orwell viennent de faire une irruption saisissante dans l’actualité des derniers jours. Dans le roman, Winston Smith travaille au « ministère de la Vérité », appelé Miniver, pour faire correspondre les archives historiques à la version officielle. Dans le même esprit, le gouvernement vient de donner un label de certification « vérité officielle » en désignant des médias (AFP, Libération, Le Monde, France-TV et 20 minutes) qui, pour le pouvoir, ont le mérite de produire des « articles sûrs et vérifiés » en liant ces articles au site du service d’information du gouvernement. Rien de moins. Bien évidemment, les articles retenus n’évoquent pas le fiasco des masques, les injonctions contradictoires (encore ce week-end entre le ministre de la Santé et l’Élysée sur la mise en quarantaine des personnes venant d’un pays étranger), les approximations, les dissimulations. 

Accéder à l'article

 

A l'initiative


Bobigny : Aide aux devoirs 


La crise du Coronavirus est un révélateur en accéléré de la fracture sociale qui traverse la France. Ceci est d’autant plus vrai en Seine-Saint-Denis, département déjà délaissé de longue date par les pouvoirs publics et objet de stigmatisations récurrentes (comme le rappelle notamment le récent petit livre de Patrick Le Hyaric : La Banlieue porte plainte).

Accéder à l'article

 

ÇA COCOGITE


La mobilisation du réseau des Fablabs contre le Covid-19  catalyseur d’une renaissance industrielle de la France ?


Dès le début du confinement, le Réseau français des FabLabs, en lien avec les soignant·e·s, et les hôpitaux a mobilisé ses savoir-faire et ses outils de fabrication : production de plus de 250 000 visières de protection pour les soignant·e·s et les travailleurs en contact avec le public, protections faciales, connecteurs pour les ventilateurs, robots pousse-seringue, systèmes anticontamination pour ouvrir des portes, désinfecter, pièces détachées pour respirateurs artificiels, adaptation de masques de plongée pour la réanimation… À cela s’ajoute des projets plus ambitieux tels les respirateurs artificiels comme le Makair en collaboration avec le CHU de Nantes et avec le soutien du CEA, ou comme le MUR. 

Accéder à l'article

Et aussi une vidéo expliquant le rôle des Fablabs.

 

MJCF


Réaction aux annonces d’Éd. Philippe sur la reprise de l’école


Édouard Philippe a prononcé ce mardi 28 avril devant l’Assemblée nationale un discours présentant le plan de déconfinement du gouvernement. Si la réouverture des établissements scolaires représente l’axe prioritaire de celui-ci, l’exercice de communication auquel s’est livré le Premier ministre devant une représentation nationale privée de son rôle délibératif n’est pas pour rassurer les élèves.

Accéder à l'article

 

Planète


Les solidarités entre les peuples et les nations contre l’européisme libéral


La construction capitaliste de l’Union européenne peut se disloquer. Les conseils européens des chefs d’État et de gouvernement sont plus catastrophiques les uns que les autres. Ce qui est actuellement sur la table, à savoir les conclusions de cette instance dite « informelle » qu’est l’Eurogroupe du 9 avril, conduit à l’augmentation de la dette des États et à leur exposition aux dramatiques « ajustements » néolibéraux qui sont justement à l’origine de la crise des systèmes de santé publics. Les critiques des gouvernements espagnol, portugais et italien sont tout à fait justifiées.

Accéder à l'article


Retrouver l'actualité du secteur International du PCF

Pour recevoir la newsletter du secteur International, pensez à vous inscrire :

http://www.pcf.fr/inscription_newsletter_internationale?


 

 

Pour permettre au PCF d'agir faites un don.

   Faire un don   


Accédez au document en PDF

 

 

L'air du temps | Gérard Streiff


Nouvelle colère sociale


Institut Montaigne, un think-tank chargé d’avertir les dominants sur l’état de l’opinion, vient de publier une note (“La France en morceaux”) où elle remarque que les milieux populaires, qui recoupent assez largement le portrait des gilets jaunes, cette France qui avait du mal à boucler ses fins de mois, c’est la France « des aides-soignants, chauffeurs, électriciens, déménageurs, manutentionnaires, livreurs », invisible hier et « aujourd’hui reconnue pour son utilité sociale ». Nul doute, dit la note, que ces Français, « qui exprimaient déjà le plus fortement dans la société leur indignation face à l’écart entre les hauts et bas salaires et aux inégalités sociales, revendiqueront demain la reconnaissance tangible, au-delà des mots, de leur rôle essentiel pendant la crise. C’est de ce décalage entre paroles laudatives et réponses mitigées que pourrait naître demain une nouvelle colère sociale. »

Accéder à l'article

 

L'illustration | Chantal Montellier

 
Merci pour votre lecture
Directeur de la publication
Igor Zamichiei
Rédacteur en chef
Gérard Streiff
Comité de rédaction
Gérald Briant, Léon Deffontaines, Yann Henzel, Méline Le Gourriérec, Delphine Miquel, Laurence Patrice, Yann Le Pollotec, Julien Zoughebi
Mise en pages et Mise en ligne
Zouhaïr Nakara
Accéder à nos archives
http://www.pcf.fr/librairie
Contact
communistes@pcf.fr
01 40 40 11 06

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

CommunisteS n°812

le 06 mai 2020

A voir aussi



 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64