Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

L’édito du TC par René Granmont. Vers le second tour

A la fin du mois, le second tour des élections municipales se fera dans une situation politique nationale inédite, en pleine crise sanitaire, économique et sociale.

La pandémie a souligné le besoin de villes solidaires, de services publics de proximité, d’égalité des territoires, de démocratie locale, face aux dommages provoqués par l’austérité et le libéralisme débridé. Elle a mis en pleine lumière le rôle des maires et conseils municipaux devant la gestion erratique de la crise par le chef de l’État et le gouvernement.

D’où l’importance de porter à la tête des communes des élus qui manifestent une volonté de résistance à la crise économique et sociale qui se développe. D’où l’importance de participer à ce scrutin, l’abstention étant, dans la plupart des cas, le meilleur moyen de laisser les mains libres à ceux qui aujourd’hui nous gouvernent.

Ce second tour aura aussi un mérite, celui de faire disparaître les illusions qui pouvaient subsister concernant La République en Marche. Aujourd’hui les choses sont claires. La multiplication des alliances entre Les Républicains et le parti présidentiel montre bien ce que ce dernier n’a jamais cessé d’être, derrière des discours fallacieux, un mouvement de droite prêt à tout pour s’opposer aux forces progressistes et écologistes.

Dans les Pyrénées-Orientales, le résultat du second tour à Perpignan aura, n’en doutons pas, un écho national. C’est en effet un des rares endroits où le Rassemblement national peut espérer tirer son épingle du jeu. On peut déplorer que la désunion de la gauche au premier tour ait conduit à son absence au second tour. Mais par-delà les regrets, tous les républicains, tous les démocrates auront à cœur de faire barrage au candidat de l’extrême droite.

Dans les autres communes où le scrutin aura lieu, d’Elne à Vernet-les bains, de Millas à Toulouges, et dans tant d’autres, il s’agira de placer à la tête des villes et des villages des élus de gauche qui seront autant de points d’appui pour la population face à la crise économique et sociale, des élus porteurs de solutions alternatives sur les questions de santé, de solidarité, de services publics de proximité, de démocratie territoriale.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64