Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

L’édito du TC par Jacques Pumaréda. Tapis rouge pour la fachosphère

C’est à un déferlement des thèses d’extrême-droite auquel nous avons assisté sur certaines chaînes d’info. Philippe de Villiers, ami du Président Macron, a ouvert le bal sur Cnews, LCI et même France5, en tête d’affiche. Les chaînes info offrent leurs plateaux aux zélateurs du racisme, de la xénophobie et des violences policières sans leur apporter la moindre contradiction. Un cauchemar.

« Génération Identitaire, moi je trouve qu’ils sont quand même assez gonflés, ces jeunes », clame Philippe de Villiers, applaudissant le déploiement d’une banderole « White Lives Matters » place de la République lors d’une manifestation contre le racisme et les violences policières. « Bah oui », approuve Élisabeth Lévy, « ils sont marrants, bravo, bravo ! » Sur CNews, Ivan Rioufol remet le couvert : « Heureusement qu’il y a la fachosphère aujourd’hui parce que c’est là où se disent les vérités. » Le monde médiatique a inlassablement martelé les « vérités » de la fachosphère.

Deux jours après, le Philippe de Villiers remet le couvert sur I24News, la chaîne d’info franco-israélienne de Patrick Drahi, également propriétaire de BFMTV. Il déclare : « Aujourd’hui, il y a une immigration-colonisation de barbares, avec le mouvement racialiste… C’est une vieille histoire, c’est l’histoire de Charles Martel, poursuit l’invité, c’est l’histoire de Rome qui a été colonisée par les barbares, par les Wisigoths. » Horreur ! Cela signifie que de nombreux Français sont les descendants de barbares. « Quand vous acceptez chez vous des colons, ils finissent par vous coloniser. C’est ce qui est en train de se produire. » La réaction d’Anna Cabana est exemplaire. Plutôt que de contester le racisme et la xénophobie de son invité, la fervente macronolâtre veut prouver que son héros ne démérite pas en la matière : « Vous n’avez pas le sentiment, Philippe de Villiers, que sur ce terrain-là, de l’identité, du communautarisme, du séparatisme, Emmanuel Macron est allé beaucoup plus loin que jamais ? Dans sa prise de conscience et dans les mots qu’il a prononcés ? »

Ne faut-il pas se féliciter que le président de la République épouse les thèses de l’extrême droite ?

Les électrices et électeurs de Perpignan feraient bien d’y réfléchir !

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

L’édito du TC par Jacques Pumaréda. Tapis rouge pour la fachosphère

le 26 June 2020

    A voir aussi



     
    44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64