Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Déclaration de la FCPE Occitanie au Conseil Académique des Langues Régionales

Madame la Rectrice de l’Académie de Montpellier et de la Région Occitanie, Mesdames, Messieurs,

La FCPE Occitanie Académie de Montpellier vous remercie, madame la Rectrice, de la tenue de ce Conseil Académique des Langues Régionales, votre premier depuis votre prise de fonction, qui met en avant votre attachement à l’enseignement des langues catalane et occitane au sein de notre académie.

Ceci étant dit, les dispositions entreprises par le Ministère de l’Éducation Nationale depuis la dernière année scolaire, et prévues dans le cadre de la réforme du lycée sont très insuffisantes et inquiètent les parents, et auraient méritées un débat approfondi, collectif et co-éducatif.

Aussi, cette réforme a enclenché une dévalorisation de l’enseignement bilingue et de l’enseignement extensif des langues régionales en les mettant systématiquement en balance avec les langues étrangères et les autres disciplines en jouant sur les coefficients du baccalauréat. Et le constat direct, c’est un effondrement depuis cette rentrée des effectifs dans les filières bilingues suite à la réorganisation des enseignements au lycée par la loi Blanquer.

Il faut quand même rappeler les dispositions de l’article L312-10 du Code de l’Éducation :

  • qui prévoient notamment de ne pas opposer l’enseignement bilingue français/langue régionale aux langues étrangères, et de maintenir le caractère optionnel de l’enseignement extensif du catalan ou de l’occitan sous forme de bonus au baccalauréat ;
  • qui ont pour double objectif de permettre une formation complète bilingue jusqu’au bac, et aussi,  de former à un cursus post-bac en langue régionale.

Et force est de constater que ces dispositions sont malheureusement aujourd’hui laissées de côté. Pour citer le collectif « Pour que vivent nos langues » qui a écrit au Président de la République le 18 juin dernier, « la réalité de la diversité linguistique de la France ne reçoit pas une attention suffisante des institutions » et nous le regrettons.

Aussi, nous vous demandons, Madame la Rectrice, de bien vouloir faire remonter la nécessité d’amender la réforme du lycée et du baccalauréat dans l’intérêt de tous les enfants et de l’apprentissage dans de meilleures conditions de nos deux langues régionales.

En ligne de mire, nous demandons une véritable réflexion afin de remettre, au premier plan, l’enseignement des langues régionales tout au long du cursus scolaire, et ce, afin d’offrir l’opportunité à chaque enfant de se former et d’apprendre dans les meilleures conditions sans frein ni obstacle, et donc comme il l’entend, les langues et cultures régionales, le catalan ou l’occitan, « appartenant au patrimoine de la France » (pour reprendre l’article  L312-10 du Code de l’Éducation).

Enfin très rapidement, nous remontons certaines inquiétudes concernant une petite erreur des services du Rectorat. A savoir sur l’école Curie-Pasteur d’Argelès-sur-Mer, un poste était réservé à un professeur stagiaire catalan avant le mouvement ; puis après, vos services, Madame la Rectrice, l’ont transformé en poste catalan simple sans restriction, donc plus personne n’a pu postuler. Et réellement, il faut que ce poste reste en catalan, et ne devienne pas, par souci administratif un poste monolingue. Cette petite erreur des services a entraîné de lourdes conséquences, puisque tout de même elle a empêché trois enseignants de postuler… Nous souhaitons que, Madame la Rectrice, vous puissiez veiller à cette situation particulière et à ce que des rectifications soient faites, et nous en appelons à votre vigilance pour que de telles petites erreurs ne se reproduisent plus, et ce, dans l’intérêt de tous les enfants qui souhaitent pratiquer les langues catalanes et occitanes dans nos écoles.

Nous vous remercions, Madame la Rectrice, Mesdames et Messieurs, de votre écoute et de votre attention.

Rémy Landri, pour la FCPE Occitanie - Académie de Montpellier.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64