Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Perpignan. Les salariés des grandes surfaces, « grands oubliés de la sortie de crise »

Mobilisation pour les salariés du commerce et contre la précarité ce jeudi devant l'hypermarché Leclerc du Polygone Nord.

Ce jeudi 9 juillet 2020, une quarantaine de militants CGT ont organisé une action de tractage devant l'hypermarché Leclerc de Perpignan Nord pour attirer l'attention sur le sort des salariés du secteur du commerce.

Soutenir les revendications des salariés du secteur du commerce, et notamment des grandes surfaces. Tel était le leitmotiv de l'opération de tractage qu'une quarantaine de militants de la CGT ont menée ce jeudi entre 12 heures et 14 heures devant l'hypermarché Leclerc du Polygone Nord.

« On a beaucoup parlé d'eux pendant le confinement. Et aujourd'hui, ils sont les grands oubliés de la sortie de crise », déplore Julien Berthélémy, du secrétariat départemental de la CGT. Fort de ce constat, le syndicat réclame une augmentation des salaires et des créations d'emplois dans le secteur.

« Un employé qui fait la mise en rayon gagne environ 1.300 euros en fin de carrière, indique une militante salariée d'une grande surface locale, qui a travaillé, comme la plupart de ses collègues tout au long du confinement. Et en caisse, c'est encore pire, car ce sont souvent des contrats à temps partiel… »

La précarité n'est pas une fatalité

Christophe Olive, délégué syndical à Castorama, confirme : « Chez nous aussi, les salaires restent relativement bas. C'est pourquoi nous demandons une augmentation de 100 euros, en plus de l'embauche d'une dizaine de salariés (un par rayon). »

La mobilisation visait également à mettre en lumière les effets de la crise sanitaire sur l'emploi saisonnier. « Avec le coronavirus, il y a eu une baisse du nombre d'embauches et une augmentation de la précarité. Il y a une vraie réflexion à avoir sur ce sujet dans notre département », estime Julien Berthélémy.

Selon les chiffres du syndicat, dans le département, le nombre de demandeurs d’emploi n'ayant pas du tout travaillé au cours du mois a augmenté de 20,2 % entre avril 2019 et avril 2020.

Arnaud Andreu (L’Indépendant, le 10 juillet 2020)

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64