Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

L’« Océan Viking » (encore) immobilisé en Italie

Sauvetage en mer. Décidément, les autorité italienne n'aiment pas les navires humanitaires !

Mercredi 22 juillet, les autorités italiennes ont placé en détention, le navire humanitaire Ocean Viking. L'ONG SOS Méditerranée dénonce le « harcèlement administratif » dont l’association s’estime victime, après que son navire humanitaire ait été, une nouvelle fois, immobilisé par les garde-côtes italiens, pour des « irrégularités ».

Une inspection aurait révélé des « irrégularités techniques et opérationnelles », selon un communiqué des autorités. Ces manquements sont « de nature à compromettre non seulement la sécurité du navire et de l’équipage mais aussi des personnes qui ont été et qui pourraient être récupérées à bord », selon les garde-côtes.

Le communiqué fait également état de « violations de la réglementation visant à protéger le milieu marin ». Le navire fait l’objet depuis d’une mesure de « rétention administrative » jusqu’à correction des irrégularités.

« Nous ne comprenons pas pourquoi des remarques mettant en cause la sécurité du navire sont faites maintenant », s’indigne l’ONG dans un communiqué. « Alors que rien de tel n’a été notifié à ce sujet au cours des quatre dernières inspections, dont deux récentes, effectuées par la même garde-côte italienne, et qu’il n’y a eu aucun changement dans les règlements de sécurité sur ce qui est aujourd’hui mis en cause. » poursuit ce communiqué.

D'autres navires humanitaire visés

Le navire humanitaire Sea Watch, a également été visé par une procédure similaire. « Ces trois derniers mois, le même argument sur la sécurité a été utilisé par les autorités italiennes pour immobiliser quatre navires d’ONG », affirme Frédéric Penard, directeur des opérations de SOS Méditerranée. Après une longue interruption due notamment à la pandémie de nouveau coronavirus, le retour en mer de l’Ocean Viking s’est fait dans un contexte de forte reprise des traversées de la Méditerranée centrale. Et l’Italie craint de voir arriver le plus gros contingent de navires humanitaires.

Affrété par l’association civile européenne de sauvetage en mer SOS Méditerranée, Ocean-Viking a secouru plus de 2.000 personnes en un an. Depuis sa création en 2015, l’association a porté assistance à plus de 31.000 femmes, hommes et enfants.

Le 7 juillet, le navire humanitaire de SOS Méditerranée avait été autorisé à débarquer à Porto-Empedocle, en Sicile, 180 migrants qu’il avait secourus en mer. La mise en lieu sûr des réfugiés a été effectué onze jours après le sauvetage et trois jours après que l’ONG a décrété l’état d’urgence pour la première fois depuis le début de ses activités.

Empêcher les ONG d'exercer

L’Ocean Viking a été immobilisé(*) le lendemain de la période d'observation de quatorze jours due au Coronavirus, alors même qu’il devait rejoindre son port d’attache de Marseille. « Il y a une tendance claire à exercer de manière excessive et abusive un harcèlement administratif continu envers les ONG, dont le seul but est d’empêcher leurs activités de sauvetage qui comblent le vide laissé par les États européens en la matière. Mais stopper l’ambulance n’empêchera pas la blessure de saigner », martèle Frédéric Penard.

Le navire-ambulance est désormais empêché de mener sa mission vitale de sauvetage en mer, alors que chaque semaine des centaines  de personnes continuent de traverser la Méditerranée au péril de leur vie, pour fuir la misère, les violences et l’« enfer libyen ».

Cette détention est une étape supplémentaire dans le harcèlement administratif incessant que subissent les navires humanitaires en Méditerranée. La manœuvre politique est cynique : elle vise à stopper les activités de sauvetage des ONG, qui comblent pourtant le vide laissé par les États européens. Sans bateaux humanitaires pour secourir les naufragés, le nombre de morts aux portes de l’Europe augmentera encore cet été.

Dominique Gerbault

(*) Une pétition est en ligne pour « Laissez Sos Méditerranée sauver des vies en mer, libérez l'Ocean Viking ! ».

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64