Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Perpignan. Les gens du voyage s'installent sur le parking du parc des expositions

Ce lundi 6 juillet 2020, en début de soirée, une soixantaine de caravanes se sont installées sur le parking-relais du parc des expositions, accessible depuis le rond-point du Mas-Donat.

L'histoire se répète. Ce 6 juillet, un groupe de gens du voyage semi-sédentarisés dans le département (environ 80 caravanes) s'est une nouvelle fois vu contraint de quitter l'aire d'accueil de Cabestany, sur laquelle il s'était installé en janvier dernier bien qu'elle soit fermée pour cause de travaux. Les pouvoirs publics ont demandé aux gens du voyage de quitter les lieux à la suite d'une décision du tribunal administratif, saisi par la mairie de Cabestany.

En désespoir de cause, environ soixante caravanes se sont installées sur le parking-relais du parc des expos de Perpignan ce lundi en début de soirée. « On nous a dans un premier temps dirigés vers une aire d'accueil abandonnée au Barcarès. Mais elle était en très mauvais état. Il y avait des déchets et des serpents », déplore le porte-parole des gens du voyage.

Toutes les aires sont pleines ou fermées

Plusieurs membres du groupe en appellent à l'Agglo, gestionnaire des aires d'accueil sur son territoire : « L'aire de Perpignan Sud est également en travaux. On ne peut pas y rentrer. Et celle de Rivesaltes est pleine, comme d'ailleurs celles d'Argelès, de Saint-Cyprien ou d'Elne. Nous, on ne veut gêner personne. On veut juste qu'on nous ouvre une aire ou qu'on nous indique un terrain en bon état. »

D'ici là, les gens du voyage prévoient de rester sur le parking du parc des expos. Faute de mieux. Et bien que l'endroit ne comporte ni point d'eau, ni accès à l'électricité.

Louis Aliot saisit le tribunal pour obtenir le départ des caravanes

Pour le nouveau maire RN de Perpignan, Louis Aliot, le constat est amer. La communauté urbaine n'ayant pas aménagé assez d'aires d'accueil pour se conformer aux exigences de l'Etat, une décision de justice est nécessaire pour pouvoir sommer les gens du voyage de quitter le parking du parc des expositions.

« Nous sommes impactés par la mauvaise gestion passée, déplore l'édile fraîchement élu. L'Agglo n'a pas respecté l'ensemble du cahier des charges concernant l'accueil des gens du voyage. On en est même loin, puisqu'on n'en est qu'à 50 % de la capacité d'accueil prévue sur le territoire. Si l'Agglo était dans les clous, le préfet pourrait faire déplacer tout de suite les caravanes. »

En attendant l'aménagement d'un nombre suffisant d'aires, qu'il appelle de ses voeux, Louis Aliot a donc saisi le tribunal administratif en référé pour obtenir le « déplacement » des caravanes du parc des expositions.

Arnaud Andreu (L’Indépendant, le 7 juillet 2020)

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

Perpignan. Les gens du voyage s'installent sur le parking du parc des expositions

le 27 juillet 2020

A voir aussi



 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64