Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Le billet d’Yvon Huet. Ai-je fumé la moquette de l'Élysée ?

Quand j'avais abordé la question de l'Élysée à l'époque de feu le Front de gauche, un débat avait eu lieu à la fête de l'Huma sur cette élection préférée des Français. J'avais émis l'idée d'une République sans président capable de fonctionner en mettant l'Élysée au registre des musées de l'histoire. J'ai eu l'impression que tout le monde me regardait comme si j'avais fumé de la moquette. J'avais peut-être levé le lièvre -bien modeste- du mouton qui se fâche…

Certes, il va bien falloir trouver une solution pour contourner la farce sans se couper des citoyens. Prise de tête assurée chez les communistes, mais pas seulement, y compris de ceux qui sont persuadés que leur cheval est gagnant d'avance. Rien que le doute sur la question serait déjà une avancée.

Le traitement de la pandémie par l'Élysée transformée en État major peut rassurer certains dans un premier temps. Mais il peut aussi provoquer une grosse crise de ras le bol de ceux qui sont obligés de laisser refroidir leur plat de résistance pour écouter le Maître de nos lieux.

Je ne me situe pas dans une ligne reliée aux assurances de mes camarades anarchistes que je rencontre surtout dans le milieu si attachant de la chanson française. Ils se sont souvent moqués de moi, notamment lors de notre bouillon en 2007…

Tout cela pour dire que je suis satisfait de voir une certaine accalmie des postures des uns et des autres sur ce sujet les réseaux. Peut-être qu'il n'y a plus assez de noms d'oiseaux pour alimenter la chamaille provoquée par les premiers de la course…

La démocratie française, n'en doutons pas, a certainement besoin d'un bon coup de ravalement, voire plus et seul le mouvement social peut le provoquer. Ce ne sera pas obligatoirement suivi d'un changement de comportement dans les votes. On ne sait pas. Mais ce sera l'unique chance pour mettre à mort une institution qui, depuis 1958, met « le bon peuple » au garde à vous devant l'ombre de son fondateur, le Général De Gaulle, dont je ne respecte que son rôle dans le rassemblement de toutes les résistances pendant la guerre de 1940.

Pour le reste, ce ne sont que des romans et non de l'histoire. Pour sortir du roman, il faut donc faire tomber la 5e République par les luttes, et commencer enfin à faire de la véritable histoire vivante.

Yvon Huet

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

Le billet d’Yvon Huet. Ai-je fumé la moquette de l'Élysée ?

le 25 November 2020

A voir aussi



 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64