Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Le billet dYvon Huet. Vive le journal l’Humanité

Je ne suis pas spécialement choqué par l'article de l'Huma réservée à Mélenchon le 30 novembre, pas plus que Benoît Hamon le 1er décembre. L'Huma tient compte des réalités de la gauche française. Je reprocherais plus au journal de ne pas privilégier assez la démarche des communistes qui ont été et seront toujours (sauf si ce journal est vendu à d'autres), les chevilles ouvrières principales de sa vie comme le prouve l'étendue et la permanence des souscriptions, de ses espoirs et de ses extraordinaires fêtes, pour ne citer que ces aspects du quotidien.

Le souvenir aigre d'une campagne de Ian Brossat aux élections européennes beaucoup trop intime noyée dans l'ensemble des gauches, dont la FI encore une fois,  a donné, en partie à cause de cela le résultat que l'on sait, l'élimination des communistes au Parlement européen, ce qui n'est pas du tout une bonne nouvelle.

Il y a des choix de l'Huma que j'apprécie et j'incite toujours à tout le monde de lire ce journal. D'autres sont liés à l'air du temps et relaient la difficulté de ce journal d'exister dans un contexte où les gauches sont éclatées et où le PCF, il faut le répéter, a failli disparaître comme d'autres en Europe et s'est redressé grâce à une culture communiste profonde et historique qui traverse le pays.

Cela dit, je félicite la rédaction de l'Humanité, ses salariés, qui font face aux difficultés économiques d'un journal qui tient le coup contre vents et marées. Qu'on me cite un seul journal quotidien en Europe qui puisse encore avoir la couverture d'expertise journalistique de l'Huma d'aujourd'hui. Le combat continue avec l'Huma et la transparence positive que l'on doit avoir dans ses belles campagnes comme dans ses insuffisances que l'on peut relever sans en faire un catalogue d'aigreurs.

Yvon Huet

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64