Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Le billet dYvon Huet. La citoyenneté et le civisme, c’est à l’école de la république qu’on doit l’apprendre

Que de surenchère pour savoir quel type de « service » les jeunes devraient faire à l'issue de leurs études ou pendant afin de devenir de gentils petits citoyens modèles. Vu l'ambiance, je vois que le sujet mobilise beaucoup de têtes quelle que soit la position de chacun dans l'hémicycle politique.

Comme s'il s'agissait de rattraper ce que l'école n'avait pas pu faire ? Comme s'il fallait se faire l'illusion qu'une armée de conscrits ferait mieux qu'une armée dite de métier ? Comme s'il fallait se dire que sans l'armée on ne pourrait pas devenir « un homme »… Ce retour à la nostalgie de l'armée de papa participe de la décadence générale des valeurs. Il est fait pour rassurer des parents qui s'inquiètent à juste titre du traitement et de l'avenir de leurs enfants mais il ne règle rien si ce n'est celui de gagner du temps face au fiasco organisé du monde du travail précarisé. Si on y ajoute le revenu universel, on peut être sûr qu'à 18 ou 25 ans, selon le parcours scolaire, on aura peut-être quelques années de vacances au soleil des sans soucis.

Et après ? On pourrait rouler en vélo électrique dans les champs de l'amour de son prochain sans s'occuper de savoir si on aurait une retraite puisqu'on n'en aurait plus besoin. J'exagère ? Pas sûr.

Tout cela cache ce qu'il faudrait au contraire mettre en priorité, la prise en compte de l'éducation civique et du savoir penser par soi même dans l'école de la république. Tout reste à construire et à financer pour une telle tâche à laquelle aucun enfant vivant en France ne devrait échapper, quel que soit son niveau scolaire. Si ensuite il faut que chacun s'intègre à un parcours professionnel, il faut qu'il ait cette formation là.

Le service, qu'il soit civique ou militaire, s'il est fait pour ramasser de crottes de chien ou les papiers gras dans les forêts, aider les handicapés à sortir de leur immeuble ou je ne sais quelle tâche humainement gratifiante, ne fait que remettre en cause les structures professionnelles et associatives qui normalement devraient avoir les moyens de traiter tous ces questions.

Pas question pour moi de polémiquer sur les propositions qui sont faites par les présidentiables, quels qu'ils soient. Je sais déjà que je pourrai ne pas voter pour eux rien que pour cette tendance qu'ils ont à flatter les yeux dans les yeux les angoisses légitimes de chacun d'entre nous.

Yvon Huet

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

Le billet dYvon Huet. La citoyenneté et le civisme, c’est à l’école de la république qu’on doit l’apprendre

A voir aussi



 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64