Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Macron fait monter Castex au créneau

Déconfinement. En échec, Emmanuel Macron passe la main à son Premier ministre pour annoncer les mauvaises nouvelles.

La barre des 5.000 cas positif par jour fixée par le président de la République, le 28 octobre, n'est pas atteint, il est trois fois plus élevé. Le plan de déconfinement annoncé ne peut donc avoir lieu.

Nous ne saurons rien du pourquoi de ce dysfonctionnement, Jean Castex s’est contenté d’énumérer les reports d’ouverture et d’annoncer la prolongation des mesures d’aides d’urgence. Pas de perspective de sortie de crise ni plan de déploiement d’un éventuel vaccin.

Suppression de l'attestation de déplacement en journée mais rétablissement du couvre-feux

Le Premier ministre Jean Castex se veut prévenant face au risque d’une troisième vague devant une situation restant très critique avec l’arrivée des fêtes et de la période hivernale.

Les établissements recevant du publics resteront fermés. Les cinémas, théâtres, salles de spectacle, musées, enceintes sportives, parcs zoologiques… seront privés de fêtes de fin d'année afin d’éviter « d’accroître les flux, les concentrations, les brassages de publics ». Cette mesure pourra être revue le 7 janvier, en fonction de l'évolution de la situation sanitaire.

À partir du 15 décembre, l'attestation de déplacement ne sera plus obligatoire mais un couvre-feu sera décrété de 20h à 6h du matin. Il « sera strictement contrôlé avec des possibilités de dérogation limitées ». Seul exception, pour ces fêtes, il n'y aura pas de couvre-feu la nuit de Noël. On pourra tous aller à la messe de la nativité… dans le respect des gestes barrière, mais nous serons privés de réveillon le 31 décembre.

Dispositif d’aide et de dépistage mais rien sur les vaccins

Les dispositifs d'aide aux travailleurs et entreprises touchés par les conséquences de la pandémie seront « amplifiées et prolongées » a souligné le Premier ministre. « Nous veillons à ne laisser personne au bord du chemin », a-t-il ajouté, annonçant sans aucune précision « des mesures supplémentaires », à destination des étudiants.

Il sera prévu un renforcement des opérations de dépistage dès le 14 décembre avec des moyens humains supplémentaires. Un dispositif d’accompagnement à domicile des personnes diagnostiquées positives serait mis en œuvre, afin de prodiguer conseils et tester l’entourage.

Rien sur les vaccins, les déboires de Sanofi ont sans doute calmé les ardeurs. Cette manière de communiquer s'ajoute à la confusion ambiante et bouche l’horizon des professionnels les plus touchés. Quant aux familles et amis qui espéraient se retrouver pour tourner ensemble la page de cette année invivable, ils devront ranger les cotillons et passer la Saint-Sylvestre sous couvre-feu.

Les résultats se font attendre et pendant ce temps, faute de réjouissances, le peuple déprime.

Dominique Gerbault

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

Macron fait monter Castex au créneau

le 13 décembre 2020

A voir aussi



 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64