Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Le billet d’Yvon Huet. Des croissants ou décroissants ? Il faut choisir

Dans un pays qui dépasse désormais les 10 millions de pauvres, parler de décroissance a quelque chose de choquant. S'il s'agit de mieux répartir les richesses et d'envoyer les voyous de la finance à la retraite pour développer une économie qui puisse épanouir tous les citoyens en protégeant l'environnement, il faut le dire autrement. Sinon, on peut imaginer que c'est une façon de tourner autour du pot et de laisser faire, sous le prétexte fallacieux d'écologie, ceux qui continuent à serrer la ceinture au plus grand nombre pour garantir leurs profits.

Quand les sénateurs écologistes ont refusé de voter contre l'augmentation des annuités pour arriver à la retraite, j'ai bien compris de quel côté ils se plaçaient, celui de ceux qui ne seront jamais gênés à voir pousser des pelouses sur les terrasses de leurs toits qu'ils pourraient transformer en terrain de tennis anglais.

On disait autrefois que les radicaux (qui ont fusillé le Front Populaire en 1938) étaient rouges à l'extérieur et blancs à l'intérieur… On peut dire aujourd'hui la même chose pour des « écologistes » qui, à l'instar de Cohn Bendit et de bien d'autres, sont passés du noir au vert pour défendre le vieux monde au nom de la chlorophylle.

Verts à l'extérieur, fumiers à l’intérieur… La différence avec le compost, c'est qu'ils peuvent être chimiques et farcis aux déchets animaux, attirant ainsi les rats. Le compost, au contraire, est 100% végétal, agrémentant  avantageusement nos potagers et nos jardins chéris. A nous donc de bien faire la différence entre les deux. Oui décidément l'écologie, la vraie, c'est celle de n'importe quel citoyen qui veut vivre en phase avec une nature respectée et maîtrisée, pas celle des opportunistes qui trompent les gens pour se payer des portefeuilles.

Yvon Huet

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64