Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Covid-19. Les brevets sur les vaccins doivent être levés

Santé publique. Les communistes réclament à Pfizer et à l’OMS la libération des brevets du vaccin anti-Covid.

Pfizer fait partie des dix grands laboratoires où ont été découverts des vaccins anti-Covid. Ces derniers, déclare Fabien Roussel, « doivent tomber dans le domaine public ». C’est à cette condition que tous les pays et donc tous les citoyens du monde, seront équitablement protégés pour faire face au virus.

« Le président a promis que l’ensemble des Français serait vacciné d’ici la fin de l’été ». Mais au rythme actuel des injections, avec des centres de vaccination à l'arrêt en panne de vaccin, « personne ne peut croire à ses engagements. » alerte Fabien Roussel.

« Nous sommes privés de vaccins. En revanche, les actionnaires, les financiers ne sont pas privés de marges, de dividendes, de bénéfices sur ces vaccins. » Quand on voit les résultats affichés pour 2020 par Pfizer, qui va engranger 15 milliards d’euros, c'est indécent. Pfizer espère un chiffre en hausse de 40 % pour 2020 et réaliser une marge de 25 à 30 % sur le « le produit » comme il l'appelle. Pour eux, cette pandémie est une opportunité économique !

Urgence sanitaire

Le PCF réclame que la France et l’Union européenne enclenchent la procédure de licence publique au nom de l’article 31 de l’OMS qui oblige l’industrie pharmaceutique à délivrer la formule de leurs vaccins aux pays qui les demandent. « C’est une procédure inscrite dans la réglementation internationale et qui peut être enclenchée quand il y a pénurie de médicaments ou de vaccins comme c’est le cas aujourd’hui », souligne Fabien Roussel. « L’ensemble des États sont dans leur droit de faire cette demande. Ils nous représentent, d’ailleurs et c’est avec notre argent que ces vaccins ont été découverts », rappelle-t-il.

Au niveau mondial, 12 milliards d’euros ont été mobilisés dans la recherche, dont 8 milliards d’argent public versés à ces entreprises dont fait partie Pfizer. « Nous sommes nombreux à porter cette exigence en France et en Europe », assure Fabien Roussel.

Le PCF participe à l'lCE(1) « Pas de profit sur la pandémie »(2) qui rassemble une large coalition de syndicats de travailleurs, d'ONG, de groupes de militants, d'associations, de partis politiques et d'experts de la santé au niveau français comme européen. L’objectif est d’imposer à la Commission européenne de mettre en place toutes les mesures nécessaires pour s'assurer que les droits de propriété intellectuelle ne limitent pas la disponibilité des traitements et des vaccins contre la Covid-19.

Dominique Gerbault

(1) L’Initiative Citoyenne Européenne est un moyen direct de proposer un changement législatif concret à la commission européenne.
(2) Il faut atteindre un million de signatures avant le 30 novembre 2021, 1 an après le lancement de l’ICE (30/11/2020). Pour signer l'ICE —> https://noprofitonpandemic.eu/fr/.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

Covid-19. Les brevets sur les vaccins doivent être levés

le 07 février 2021

A voir aussi



 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64