Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 

 
 

Rassemblent devant la direction départementale de la PJJ
9, place de la Méditerranée
Perpignan

Mardi 23 février à partir de 11h30

Rassemblement à l’appel de l’UD CGT 66.

Appel à soutenir les 8 agents de la PJJ 66 (protection judiciaire de la jeunesse) qui subissent une mutation dans l'intérêt du service sur des postes en Lozère, Gard, Haute-Garonne, sans justification ni possibilité de se faire entendre ! Par ailleurs, la structure dans laquelle ils travaillaient ne ferme pas, ils sont remplacés par des contractuels !

Parmi ces 8 agents, Edith Pugnet est concernée, pour son appartenance syndicale et son mandat de représentante du personnel en CAP, elle est également conseillère départementale PCF.

La PJJ est organisée régionalement, et le syndicat CGT PJJ 66/11 est basé sur Toulouse. Dans le 66 militent 2 syndiquées CGT, dont Edith.

La PJJ depuis des années est défaillante sur cette structure, ne donnant aucun moyen, ni humains, ni financiers, pour que les mineurs soient accueillis dans des conditions normales. Aujourd'hui, le Ministère de la Justice remplace des titulaires par des contractuels et pousse les fonctionnaires à partir en rupture conventionnelle ou à démissionner. C'est aussi le cas dans d'autres ministères, l'objectif étant de faire disparaître la Fonction publique et des services publics dignes de ce nom.

La CGT ne peut rester sans réagir face à la maltraitance de ces agents, aux procédés déshumanisés de l'administration et aux conséquences en terme de service public pour notre population !

Une conférence de presse sera organisée à l’issue de l’audience accordée par la direction territoriale.

—> Voir en pièce jointe le communiqué de presse et le courrier au préfet.
—> Voir l’article dans L’Indépendant du 19 février 2021.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64