Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Besoin de communisme dans le débat

Présidentielles 2022. À 82 %, les communistes ont choisi Fabien Roussel.

Cela faisait presque 15 ans que l'on n'entendait plus la voix des communistes dans la bataille des Présidentielles. C'est en 2007 que Marie-George Buffet s'était présenté dans des conditions difficiles après le fiasco des comités anti-libéraux. Le score de 1,93 % avait laissé un goût amer.

Les communistes se sont désistés en 2012 au bénéfice de Jean-Luc Mélenchon dans le cadre d’un programme de Front de gauche élaboré en commun. En 2017, malgré de fortes mésententes, ils se rangèrent encore derrière le leader de France insoumise. Nombreux au sein du PCF se plaignirent de ce ralliement qui ne reposait sur aucun programme. D’autres alertèrent sur l'invisibilité des propositions communistes. Tout cela a conduit à un effacement du Parti communiste et à un affaiblissement des idées de progrès au plan national et local.

Nous avons assisté à un nouvel effritement des positions communistes lors des dernières municipales, même si des reconquêtes voir des conquêtes de nouvelles mairies se sont produites. Le Parti communiste fort de ses 7.000 élus, reste un une force locale importante.

C'est pour mettre un terme à cette longue traversée du désert que les communistes ont décidé de présenter un candidat aux élections présidentielles de 2022 au risque de diviser un peu plus la gauche. Pour Fabien Roussel la question majeure est moins celle du nombre de candidats à gauche que celle des propositions faites aux Français pour mettre un terme à une politique néfaste et promouvoir un avenir de progrès et faire ainsi renaître la confiance et l’espoir.

Des idées de progrès à mettre sur la table

Fabien Roussel et les communistes veulent une véritable rupture. Un système où, un petit millier de milliardaires possède à eux seuls la richesse de la moitié du monde, ne peut plus durer. Les inégalités sont si criantes, la crise est si grave, qu’il faut ouvrir une page inédite, une page nouvelle dans l’histoire de la nation. Il est urgent de prendre des mesures en faveur du monde du travail, de la création et de la jeunesse. Pour les communiste et Fabien Roussel, une jeunesse forte, hautement éduquée, hautement formée et autonome, c’est aussi la garantie d’avoir une France forte face aux grands défis du XXIe siècle.

Parmi les objectifs fixés, la construction de la démocratie alimentaire prend une place importante pour permettre à chacun de manger sain et de manger bien. Fabien Roussel et les communistes veulent également faire appel à la participation des citoyens dans l’élaboration d'un pacte où figurent la valorisation du travail et la sécurisation des parcours professionnels.

Il s'agit pour Fabien Roussel et les communistes d'influencer le contenu du futur débat national et se dégager des contingences électoralistes qui polarisent le débat. Il faut dépasser le plan malsain d’une élection présidentielle figée dans un duo entre le président actuel et la candidate de l’extrême droite. Cela aboutirait à reconduire ce que nous vivons depuis 2017, un accroissement inouï des inégalités qu’engendre l’insatiable appât du gain d’une minorité.

Dominique Gerbault

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

Besoin de communisme dans le débat

le 16 May 2021

A voir aussi



 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64