Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Aller voter dimanche

Le climat délétère du débat public plaçant les thèmes de l’extrême droite au premier plan doit plus que jamais inciter les citoyens à se déplacer vers les bureaux de ce dimanche pour éviter le pire.

Si la démocratie se déconfine à la faveur de ces élections, les discours de haine tombent aussi le masque. L’épisode de la gifle reçue par Emmanuel Macron de la part d’un militant vociférant un slogan de l’Action Française ou encore la vidéo d’un activiste d’extrême droite mettant en scène l’exécution d’un communiste, illustrent la dangerosité des fascistes. On se rappelle de l’intrusion des sbires de l’Action française, encore eux, au cœur du conseil régional d’Occitanie.

Fort heureusement ce sont les électeurs qui ont l’issue de ces deux scrutins entre leurs mains et, parmi eux, les progressistes. Ces deux élections d’importance ont lieu ce dimanche. Les élections départementales et régionales permettent de renouveler les conseils départementaux et les conseils régionaux. La responsabilité de ces deux collectivités locales sont la mise en œuvre de politiques publiques structurantes pour la vie quotidienne de millions d’habitants. Les différences entre les choix de droite et de gauche ne sont pas minces comme le montrent les programmes des listes et candidats.

Tout semble cependant être mis en œuvre depuis des semaines par le gouvernement Castex et le chef de l’État, Emmanuel Macron, pour rendre quasi invisible la tenue ces élections. Il y a très peu, voire pas du tout, de publicité civique rappelant aux citoyens la tenue de ces deux scrutins et l’importance du vote. Quand on sait que ce type de campagne citoyenne est organisé par le ministère de l’Intérieur, responsable des élections, il semble clair qu’il s’agit d’en faire le moins possible ! Les taux d’abstention, en constante progression, devraient pourtant inciter à redoubler d’efforts.

La volonté de la majorité macroniste, très mal implantée localement, est d’enjamber ces scrutins pour se concentrer sur l’élection présidentielle. Sauf qu’à force d’occulter les rendez- vous démocratiques, le risque est de dévaloriser le suffrage universel. L’extrême droite se frotte les mains de ce climat et fait de ces deux scrutins un marchepied pour 2022. Emmanuel Macron veut poursuivre la recomposition politique afin que ne reste que lui et Le Pen au second tour dans moins d’un an. Cette politique est lourde de dangers.

À contrario, le chemin pour sortir de la crise démocratique et sociale est de faire le pari du progrès. Cette perspective est portée, pour les régionales, par la liste de « Occitanie en Commun » menée par Carole Delga. Pour les départementales, des binômes « Département en Commun » pour les Pyrénées-Orientale, présentnt. un front uni pour des politiques progressistes. Chaque binôme est motivé par la même conviction : se mettre au service de la justice sociale.

L’enjeu est de convaincre que voter est un acte citoyen et utile. Seuls les ennemis de la démocratie se réjouissent de l’abstention.

Dominique Gerbault

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

Aller voter dimanche

le 18 June 2021

A voir aussi



 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64