Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Congrès du RN à Perpignan. Dénoncer les idées d’extrême droite

Après la gifle de prise par l'extrême droite lors des récentes élections, le danger de son développement n'est pas pour autant écarté.

La tenue du 17e congrès du parti lepéniste à Perpignan est un sombre événement. Cela montre la nécessité de le combattre tout le temps et partout, y compris sur un territoire qui lui est favorable.

Le parti d’extrême droite se trouve affaibli par des élections départementales et régionales sur lesquelles il comptait pour se placer en leader avant la présidentielle. Le RN a perdu 106 conseillers régionaux et 36 élus départementaux.

Attention cet affaiblissement de sa représentation électorale ne doit pas du tout être pris comme le début d'un champ du cygne. Les organisations progressistes l'on bien compris en organisant une après-midi festive et combative à Perpignan contre les idées nauséabondes lors de l'ouverture du congrès du RN au sein même de la ville dirigée par Louis Aliot, le maire d'extrême droite de Perpignan.

Un rassemblement et une manifestation à l’appel de l’association Visa (Vigilance et initiatives syndicales antifascistes) et de trente autres organisations politiques, syndicales et associative s'est déroulé avec de nombreux responsables nationaux politiques, associatifs, syndicaux… le tout ponctué de concerts. Les organisateurs ne s’opposent pas à la tenue du congrès, mais bien aux idées d’extrême droite. L'ambiance était à la fois conviviale et combative. De nombreux militants ou même de simples citoyens sont venus de tout le Sud, de Marseille à Toulouse, et parfois de Paris ou de Quimper pour marquer le coup.

Rester attentif et mobilisé

Président de Visa, Cédric Bottero est venu de Marseille pour « répondre à l’appel des camarades des Pyrénées-Orientales », dont l’antenne locale Visa 66 a été fondée au printemps dernier. Le syndicaliste pointe la force symbolique de « la prise de pouvoir du RN à Perpignan, qui a marqué une vraie avancée pour eux, leur première grosse ville ». D’autant que, selon lui, le danger de voir Marine Le Pen élue en 2022 est « de plus en plus réel ». D’où l’importance d’être « attentif et mobilisé, en disant que si la colère contre Macron est légitime et que des caps sont franchis dans l’autoritarisme, nous ne mettrons jamais les deux sur le même plan, le FN est un parti né du fascisme et qui l’est toujours ».

Rémi Lacapère, conseiller départemental communiste des Pyrénées-Orientales, estime que « le RN a voulu faire un symbole de ce congrès, avec Louis Aliot qui annonçait un grand chelem aux départementales, et ils n’ont pas un seul élu. La réponse politique a été donnée par les électeurs ». Pour autant, l’heure n’est pas aux réjouissances, puisque « le RN a gagné à Perpignan sur la colère et le désintérêt exprimés par l’abstention, alors que cette colère devrait aller vers le camp progressiste ».

« Quand on a appris qu’il y aurait le congrès, il nous a paru important d’être présents, de se rassembler et manifester sans confrontation », témoigne Julien Barthélemy, secrétaire départemental CGT des Pyrénées-Orientales. Le rôle des syndicats dans la lutte contre l’extrême droite est central, mais « le sujet n’est pas assez abordé dans les entreprises », ce rassemblement constitue une « occasion de parler du danger de l’extrême droite, et pas seulement du RN d’ailleurs… ».

Secrétaire départemental de la FSU, Jean-Paul Bareil rappelle le danger de la « banalisation des idées d’extrême droite ». Si le RN a perdu les dernières élections, le syndicaliste pointe le fait que celui-ci « est à 40 % partout ou presque » dans les Pyrénées-Orientales. Une des raisons selon pour laquelle la présence à ce rassemblement est « totalement naturelle pour la FSU », car le « risque est toujours là ».

Ce rassemblement et cette manifestation ont réunis entre deux et trois milles personnes bien décidés à faire reculer les idées d'extrême droite dans le pays.

Dominique Gerbault

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

Congrès du RN à Perpignan. Dénoncer les idées d’extrême droite

le 04 juillet 2021

A voir aussi



 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64