Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

La rentrée des communistes

Après le tour de France de la Caravane des Jours heureux, les communistes ont fait leur rentrée, ce week-end lors de leur université d'été à Aix-en-Provence en lançant la campagne des présidentielles avec la candidature de Fabien Roussel.

D'une part la crise sanitaire se prolonge avec un gouvernement qui ne cesse de prendre des mauvaises décisions plus proches des intérêts financiers des multinationales que de la santé publique. D'autre part il faut faire face au débat public, rythmé par l’extrême droite, qui se noue autour des questions identitaires, du refus de l’autre, de la peur des réfugiés… Sans parler des mauvais coups qui se préparent pour la rentrée avec la réforme de l’assurance chômage et des retraites.

L'Exécutif vient d'être condamné pour inactivité contre le réchauffement climatique, pour la sauvegarde de la planète. Le dernier rapport du Giec lance une énième alerte, plus rouge encore que les précédentes pour le climat. Celui-ci demanderait pourtant une mobilisation générale de tous les pays en particulier les plus riches dont la France pour prendre des mesures radicales. La seule réponse donnée, c'est l'apparition d'un nouveau concept : le « capitalisme vert ». Ce qui ne résout rien puisque c'est le capitalisme lui-même qui détruit la planète comme ne cesse de le scander toutes celles et ceux qui se mobilisent pour le climat.

Le peuple de France a besoin d'un autre air, d'un air pur. Les communistes ont la conviction qu’il est nécessaire de sortir de la crise par le haut. Ils parlent progrès social, égalité, logement, biodiversité, école, solidarité, services publics. Ils débattent des contours d’une France, « heureuse, solidaire et digne ». Cette contribution au débat politique est de salubrité publique. C’est cette bouffée d’air pur qui doit donner de l’oxygène à tous ceux qui ne renoncent pas à un avenir meilleur.

Mettre les débats sur d'autres rails

À 8 mois de l’élection présidentielle, les communistes ont pour la première fois, depuis près de 15 ans, un candidat issu de leurs rangs. Déçus par celui qu’ils avaient soutenu par deux fois, Jean-Luc Mélenchon, 82 % des adhérents du PCF ont choisi, en mai dernier, de défendre leur projet de société dans une échéance qui structure à l’excès le paysage politique.

Les communistes en ont assez de voir l’effacement de leurs idées dans le débat public et l’affaissement progressif de la gauche. Fabien Roussel entre en scène dans un moment où la gauche française est à un niveau d’influence historiquement bas. Plombée par le quinquennat de François Hollande, fragilisée par les stratégies populistes, noyée dans les débats identitaires imposés par l’extrême droite, elle joue toute entière son avenir.

L'université d'été du PCF se veut être la continuité d'un travail entrepris depuis plusieurs mois afin de préparer une rentrée combative et remettre les débats sur d'autres rails comme a commencé à le faire la Caravane des Jours heureux, qui a sillonné tout le pays. Le député du Nord et candidat à l’élection présidentielle veut se placer au cœur des attentes du peuple de gauche.

Dominique Gerbault

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

La rentrée des communistes

le 29 août 2021

A voir aussi



 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64