Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

La paix mondiale menacée, une autre voie est possible

L'exploitation à outrance des matières premières par les multinationales, la course à la rentabilité des exploitations agricoles, l'agressivité des accords de libre-échange… aggravent les tensions, les conflits, alimentent les risques de guerres et… boostent les ventes et dépenses d'armement.

Ce surarmement, source de profits, rend le monde plus dangereux. Les dépenses militaires sont passées de 1.144 milliards en 2001 à près de 2.000 milliards en 2020. La vente récente de sous-marins à propulsion nucléaire à l'Australie par Washington conduit inéluctablement à une escalade. Les États-Unis intensifient leur politique de confrontation directe avec la Chine pour imposer leur leadership dans la zone indo-pacifique. C’est une grave menace pour la sécurité mondiale. à l'heure où devrait au contraire se nouer des partenariats avec Pékin afin de construire des coopérations sur la gestion des biens communs de l'humanité.

Les guerres se sont multipliées (Libye, Syrie, Irak, Yémen, Afghanistan, Sahel….) et l'on voit où cela mène. Toutes les interventions extérieures conduites par les occidentaux sous l'égide de l'OTAN sont des échecs comme en témoigne la débâcle américaine dans sa « guerre contre le terrorisme » à Kaboul, renforçant l'islamisme radical en Asie et en Afrique.

L'Alliance Atlantique, n'a plus de sens dans un monde où la guerre froide n'existe plus. Il faut en sortir et créer des cadres communs de coopération et de sécurité collective qui renforcent les solidarités entre les peuples et les nations.

Le « Défi des Jours Heureux »

Fabien Roussel, candidat communiste à l'élection présidentielle, défend une tout autre vision des relations internationales et de la politique de la France dans le monde dont les mots d'ordre devraient être conquêtes sociales, justice économique et climatique, souveraineté des peuples, solidarité internationale.

La paix est un projet politique au cœur des luttes émancipatrices. Le politique doit primer sur la force pour que la paix devienne un projet global pour l'humanité. La paix répond à l'urgence climatique et à l'exigence de justice pour bâtir des logiques de coopération, de partage, d'entraide et de solidarité. Cela ne peut pas se concevoir sans démilitarisation du monde et une diminution drastique des dépenses d'armement.

Dans ces luttes, les peuples ont besoin de l'Organisation des Nations Unies et d'une culture de la paix pour remettre en cause le commerce des armes, de dissoudre l'OTAN et de mettre en place des cadres communs de coopération et de sécurité collective. La France doit aussi ratifier le Traité d'Interdiction des Armes Nucléaire (TIAN) pour un monde sans armes nucléaires.

La France doit agir en faveur de coopérations et de sécurité collective qui renforcent les solidarités entre les peuples et les nations.

Dominique Gerbault

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

La paix mondiale menacée, une autre voie est possible

le 26 septembre 2021

A voir aussi



 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64