Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Le billet d’Yvon Huet. Vive le dérangement

Décidément, la candidature de Fabien Roussel dérange. Il est accusé de tous les maux de la terre, populisme, connivence avec l'extrême droite, division de la gauche et j'en passe pendant que la gauche non communiste, elle, se présente divisée entre écologistes, socialistes et populistes et répond pour l'instant aux abonnés absents quand le PCF lui propose un pacte d'engagement républicain pour les élections législatives…

On peut comprendre la tristesse de ceux qui auraient voulu une candidature unique de la gauche face au double danger droite/extrême droite. On peut comprendre la désespérance liée aux échecs d'une gauche qui a déçu au pouvoir, et pas seulement sous la gouvernance Hollande.

Faut-il aller se coucher ? Cela ne calmera pas la tempête qui risque de souffler vers l'extrême droite.

Faut-il choisir celui qui serait le plus en avant à gauche dans les sondages concoctés par les officines élyséennes en espérant un miracle ?

Cela se comprend mais il manque quelque chose. Pour quoi faire, avec qui et comment ?

  • Si c'est pour appuyer un programme social, écologique et démocratique crédible s'attaquant au pouvoir de la caste des riches, le vote Fabien Roussel est le plus clair.
  • Si c'est pour appuyer les luttes sociales en respectant les acteurs de la démocratie sociale, les syndicats et les associations, le vote communiste est le meilleur.
  • Si c'est pour créer les conditions de la construction d'une nouvelle gauche capable enfin de ne plus décevoir parce qu'elle aura attaqué le mal (la finance) à la racine, le vote pour celui qui a été désigné démocratiquement par les communiste est le plus efficace.

Je ne demande pas à tout le monde de penser comme moi. Ce que j'espère toutefois, c'est le respect, ce qui manque actuellement à gauche, y compris dans mes rangs parfois. On ne convainc pas les gens avec la haine de l'autre, avec des coups tordus qui font dire n'importe quoi à Fabien Roussel (ou un autre) en sortant des phrases de son contexte. On ne peut pas faire revenir aux urnes ceux qui ont le plus besoin du changement en montrant le spectacle désolant des règlements de compte, des coups bas et des insultes qui fusent sur les réseaux sociaux et les médias en boucle.

Dans la rubrique dérangement, les communistes, plutôt que de se noyer dans les polémiques, appellent à manifester devant les préfectures le 21 novembre prochain contre la vie chère. Un brouillage de l'initiative des syndicats ? Bien au contraire, c'est plutôt un signe d'encouragement à la mobilisation qui ne contrarie personne mais ajoute plutôt de la combativité dans un contexte où sans mouvement social pendant la période électorale, la gauche ne sera qu'une vache qui regarde passer un train (pardon aux vaches et pardon au train).

Des communistes appelant à manifester, c'est aussi une initiative salutaire qui doit promouvoir un contenu clairement à gauche dans les réponses aux revendications sociales et sociétales face à  une extrême droite  menaçante et décomplexée qui s'invite dans la rue depuis la crise sanitaire pour essayer de récupérer la juste colère populaire au profit d'un vote Le Pen ou Zemmour.

Yvon Huet

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

Le billet d’Yvon Huet. Vive le dérangement

le 20 octobre 2021

A voir aussi



 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64