Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

« Lutter contre le Covid-19 n’est pas un motif pour ne pas respecter les droits des élèves et la confidentialité des données médicales »

Communiqué de presse de la FCPE 66

Le 8 septembre, nous dénoncions ls dérives concernant le recueil illégal de données Covid-19 en classe pour les collégiens et les lycéens, sur le constat qu’on faisait lever la main aux élèves, ou en distribuant des dossiers personnels via les professeurs principaux.

Le 19 octobre, l’Assemblée nationale vient de voter en faveur d’un projet de loi qui autorise tout personnel habilité par les chefs d’établissement à avoir accès au statut virologique et vaccinal COVID des élèves.

La FCPE 66 dénonce cet amendement comme contraire au principe de confidentialité des données personnelles et médicales des élèves. Les multiples injonctions qui pèsent sur les personnels de l’Education nationale pour lutter contre la pandémie tous azimuts stigmatisent des élèves dans l’exercice de leur droit égalitaire à l’éducation.

Les données médicales et personnelles qui concernent la santé des élèves doivent rester seulement connues du corps médical (docteurs et infirmiers principalement).

Comme proposition alternative que nous formulons depuis la rentrée scolaire de septembre, la FCPE 66 préconise :

  • des campagnes massives gratuites de dépistages dans les établissements scolaires,
  • des campagnes d’information sur les mesures de prévention face à l’épidémie du COVID-19,
  • des recrutements de personnels sanitaires en nombre suffisant dans les établissements scolaires.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

« Lutter contre le Covid-19 n’est pas un motif pour ne pas respecter les droits des élèves et la confidentialité des données médicales »

A voir aussi



 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64