Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Le billet d’Yvon Huet. À gauche malade, remède Roussel

Reconnaissons que la gauche est en convalescence de toutes les illusions perdues… Gouvernance foireuse, populisme fumeux, valses en tous genres de personnalités qui passent d'un bord à l'autre pendant leur mandat sans un scrupule, et j'en passe…. et un monde dans lequel le capitalisme s'est refait une sacrée santé depuis la chute du mur du Berlin qui a servi plus aux riches de se gaver qu'à la démocratie d'avancer.

Le tableau pourrait paraître décourageant. Il nous secoue toutes et tous, met le doute dans toutes les têtes, désespère…

Oui mais

Zorro est arrivé avec Fabien Roussel ? Disons plutôt que les communistes ont pris la sage décision, dans ce contexte sulfureux, de revenir aux fondamentaux qui justifient leur histoire et leur volonté d'être utiles au pays, voire au delà, dans les années qui viennent.

Présenter un candidat pourrait paraître comme un casse pipe, j'en conviens. Si on réfléchit bien, on s'aperçoit que la campagne présidentielle permet aux communistes de s'exprimer et d'apporter de la clarté et du dynamisme dans le débat nécessaire sur l'alternative à la société qui nous est imposée.

Alors le casse pipe, on est dedans de toute façon. En sortir, c'est de constituer à partir de la candidature Fabien Roussel, au-delà des convaincus d'avance, une manifestation concrète de l'espoir à gauche. Fabien Roussel a raison d'appeler à la lutte, sur tous les fronts sociaux et démocratiques. Il a raison de poser les questions qui fâchent et doivent susciter non pas du rejet mais de la réflexion et, cerise sur le gâteau, de vraies idées constructives, que ce soit sur la chasse, son encadrement et la sécurité, sa véritable mission. Ce n'est pas de l'opportunisme. C'est une façon de respecter ce peuple qu'on a écœuré et qui ne veut plus aller voter et qui constitue la majorité des Français d'aujourd'hui.

Reste l'essentiel, gagner les moyens de vivre dignement. C'est le moment de la contre offensive. Elle concerne tout le monde, les associations, les syndicats et les politiques, et aussi toutes celles et ceux qui ici et là cherchent le moyen de conjurer l'isolement et la déprime, s e révoltent et cherchent à sortir de l'impasse. Avec tout cela, la candidature de Fabien Roussel trouve tout son sens.

Ce n'est pas le moment de baisser la garde.

Yvon Huet

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

Le billet d’Yvon Huet. À gauche malade, remède Roussel

le 27 October 2021

A voir aussi



 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64