Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Communiqué de presse de la FCPE 66. « Et hop, on remet le masque lundi ! »

A l’issue du Conseil de défense et du Conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, vient d’annoncer que les élèves des écoles élémentaires (CP au CM2) de 39 départements, dont les Pyrénées-Orientales remettront le masque dès la rentrée de lundi.

Le 11 octobre dernier, nous avions salué le retrait du masque pour ces mêmes élèves, avec le passage du protocole sanitaire au niveau 1 et un taux d'incidence stabilisé au-dessous du seuil de 50 cas pour 100.000 habitants. C’était une bonne nouvelle pour l’épanouissement, le bien-être  et  les  apprentissages  des  enfants,  la  lecture  notamment, pour tous les élèves du premier degré du pays catalan afin de ramener de la sérénité et de la confiance en soi dans la prise de parole. Nous préconisions  toutefois  de  la  prudence  et  de  ne  pas  baisser complètement la garde. Enfin, nous posions des interrogations sur la cohérence  des  protocoles  sanitaires,  comme  la  diminution  des fréquences  de  désinfection du  niveau 2  au  niveau 1, par  rapport  à l’équipement  en  capteurs  CO2  des  salles  de  classe,  ou  encore  le brassage  des  élèves  dans  des  classes  surchargées  et  pendant  le temps  de  restauration.  Malheureusement,  aucune  de  ces prérogatives n’a été écoutée.

Après  seulement  15  jours  sans  masque,  on  ballotte  aujourd’hui les  élèves  avec  des  annonces  contradictoires  en  jouant  avec  la sensibilité  morale  et  psychologique  des  enfants.  Bien  sûr,  la pression  montait  dans  ce  sens  ces  derniers  jours,  où  le  taux d’incidence (qui concerne la population entière adultes et enfants d’un territoire) est forcément modifié avec des déplacements de population et davantage de touristes en période de vacances.

Alors  que  nous  demandions  un  temps  d’observation  de l’évolution  sanitaire  pour  cette  rentrée  dans  les  établissements scolaires, c’est l’échec affiché de la politique sanitaire et le choix de  l’effet  yo-yo,  sans  la  moindre  lisibilité,  c’est  inacceptable !  Et ce, d’autant plus qu’il y avait seulement 2 enfants contaminés par le  Covid-19 lors de la dernière semaine de  vacances dans toutes les  écoles  primaires  des  Pyrénées-Orientales  (selon  les statistiques du Rectorat).

La  FCPE  66  demande  que  cessent  ces  décisions  à  l’emporte-pièce,  et  préconise  davantage  de  concertation  avec  les  acteurs éducatifs  pour  le  bien-être  de  nos  enfants,  afin  que  les  choix soient pris  en bonne intelligence, et n’impactent pas directement l’apprentissage des enfants à l’école.                            

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

Communiqué de presse de la FCPE 66. « Et hop, on remet le masque lundi ! »

A voir aussi



 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64