Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Le billet d’Yvon Huet. Présidentielle, le Président en mer de mensonges

Emmanuel Macron méprise encore une fois le peuple. Sa provocation oblige une riposte politique majeure et concrète.

Il aura réussi son coup en faisant la UNE de toutes les éditions de la TNT et bien au-delà. Rien ne sert de le citer. Il a frappé toutes les têtes en ajoutant une tension de plus à toutes les autres. Le but est gros comme une maison, enflammer le pays pour mieux l’éteindre.

Plutôt que d’inciter les Français à se tenir les coudes dans une crise sanitaire mondiale sans précédent, il masque sa politique de restriction du service public de la santé en utilisant la polémique qui fait rage.

Tout le monde est fatigué. Il enfonce le clou en se livrant à une stigmatisation des non vaccinés dont la grande majorité, on le sait, est victime autant du confusionnisme ambiant que du le désert médical qui ronge une très grande partie du sol national et isole une fois de plus les plus fragiles d’entre nous.

Confrontation de classe

Le Président utilise son mandat pour voler aux autres candidats à l’élection présidentielle un temps de parole précieux. Dans le même temps, il éveille la colère en chacun d’entre nous. De leur côté les organisations syndicales appellent à défendre le pouvoir d’achat, le service public et l’emploi et ils ont raison. Il ne se passe pas un jour où, ici et là, les forces démocratiques se mobilisent autour des valeurs de solidarité. De leur côté, les communistes continuent leur travail d’explication et de rassemblement pour créer les conditions d’un rebond de l’espoir.

Du concret, maintenant

À chaque fois qu’il le peut dans les médias, Fabien Roussel, défie les pièges tendus en faisant des propositions concrètes non seulement pour demain mais pour aujourd’hui.

Nous ne sommes pas seulement là pour rêver un avenir qui ressemblerait aux conquêtes de nos aînés du CNR. Nous devons imaginer ce qui peut aider dès maintenant à résoudre des problèmes concrets tout en développant les grandes lignes de ce que nous appelons les Jours Heureux. Ainsi, en proposant la possibilité pour 10.000 étudiants Bac + 3 d’être embauchés à 1.800 euros pour venir en aide à l’éducation nationale ainsi que la mobilisation des personnels de santé du privé pour désengorger l’hôpital public tout en s’attaquant concrètement au désert médical, Fabien Roussel propose des solutions crédibles. Il n’y a pas de lendemain qui chante sans qu’on s’exerce la voix, celle qui doit faire bouger les lignes dès maintenant sans jamais s’associer au « sport national » des fausses promesses de campagne.

Yvon Huet

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64