Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

À propos de la venue de Marine Le Pen dans les P.-O. Communiqué de presse

Marine Le Pen, à l’occasion de sa venue dans notre département pour mettre ses troupes en ordre de bataille en vue de l’élection présidentielle, a annoncé qu’elle visiterait dimanche les postes frontières du Perthus et de Cerbère, dénoncés par l’extrême droite comme des « passoires » à migrants, soi-disant responsables d’une soi-disant « insécurité » grandissante dans notre département. La dirigeante du Rassemblement national (RN) tient à ne pas être en reste avec son concurrent Emmanuel Macron venu lui aussi au Perthus, il y a quelques mois, pour renforcer le dispositif répressif antimigrants sur cette frontière qui a connu avant-guerre, avec la Retirada, le premier grand exode européen lié au fascisme d’hier.

Et, en rajoutant dans la provocation raciste, une conférence de presse de Le Pen est annoncée… dans le centre de rétention administrative (CRA) de Rivesaltes où sont placés les migrants faisant l’objet d’une décision d’expulsion ! Il est totalement scandaleux que Le Pen qui prône l’expulsion en masse des migrants puisse tenir, en toute légalité, ses discours de haine dans un tel lieu !

Nos organisations(*) tiennent à dénoncer la surenchère xénophobe contre les migrants et les politiques haineuses du bouc émissaire qui détruisent des vies et qui nous divisent et détournent les colères des vrais responsables de la crise qui frappe nos sociétés. Nous appelons au contraire à des politiques de solidarité, en faveur d’un accueil digne des personnes venues trouver un refuge en Europe.

Perpignan, le 8 janvier 2022

(*) Organisations signataires à ce jour : ASTI, Bouge-Toit, CGT, FSU, LDH, MRAP, NPA, PCF, SNES, Solidaires

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64