Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Le billet d’Yvon Huet. Campagne de Russie en hiver ? Attention à la Bérézina…

Décidément, le peuple russe en aura vu de toutes les couleurs. Lui donner des qualités ou des défauts quand on ne le connaît que par la propagande qui se déverse depuis des lustres contre lui fait partie des fantasmes quotidiens renforcés par l'immense production policière qui, sans les Russes, serait asséchée comme la mer d'Aral.

À force d'asticoter ce peuple on va en faire une vraie bombe et on n'aura pas à pleurer après. Le Président Macron, comme tous les serviteurs zélés de l'OTAN, organisation terroriste qui passe son temps à intervenir dans le monde entier non pas pour le monde libre mais pour l'intérêt des puissants de la bourse de New York, fait gonfler ses petits bras. Certes l'Ukraine existe désormais, issue du chaos de l'implosion de l'URSS. Ses dirigeants et soutiens sont très majoritairement antisémites, claniques et maffieux, mais ce n'est pas grave, « on défend » le monde libre contre les « affreux Russes » dont certains espèrent qu'ils vont encore dérouiller comme pendant la Seconde Guerre mondiale avec les 20 millions de morts qu'ils ont payé pour délivrer le monde de l'enfer nazi.

La mise en scène de l'OTAN pour faire accepter un conflit sanglant contre la Russie en dit long sur la façon dont les dirigeants occidentaux conçoivent « la liberté ».

Plutôt que créer une situation d'apaisement et de dialogue afin que les Russes se retrouvent avec sérénité dans le concert des nations, c'est le fracas des armes qu'on nous propose pour sauver qui ? Des Russes qui vivent en Ukraine et qui, en plus, ne veulent pas du régime de Kiev et veulent tout simplement leur autonomie. Quant à la Russie, dont on sait qu'elle est en crise comme n'importe quel pays capitaliste où des mafieux confisquent la richesse du pays, elle mériterait un autre traitement et des relations qui donneraient une chance à ceux qui dans ce pays, veulent l'égalité sociale et la liberté, comme nous la demandons chez nous.

Qui faisait la fine bouche quand la Yougoslavie s'était disloquée et quand le Kosovo s'est déclaré indépendant, au même titre dans des contextes divers que la Slovénie et la Slovaquie, etc. Mais là, il faut casser du Russe. Pour enfermer les peuples dans la peur de l'autre, les professionnels des ventes d'armes que sont les dirigeants occidentaux, particulièrement la France, experte en la matière, nous avons une artillerie lourde qui préférera aller faire la guerre en Russie plutôt que de répondre aux aspirations de changement dans notre pays. La ficelle est grosse.

La lutte pour la paix et la Sociale sont indivisibles, qu'on se le dise. Le peuples ne doivent plus subir le fracas des armes.

Yvon Huet

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64