Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Le billet d’Yvon Huet. Pour s’unir, il faut être plusieurs

Juste un mot réconfortant à celles et ceux qui préfèrent voter Mélenchon pour les raisons qui les regardent. Aucune haine. Juste un encouragement à espérer, lors des élections législatives, que personne n'essaiera de régler des comptes (y compris chez mes camarades communistes) qui ne serviront que la droite et l'extrême droite.

L'élection présidentielle n'est pas le seul moyen pour remettre en cause la politique de valets de la finance. Il y a toutes les élections ainsi que le rapport de force dans les luttes sociales sans lesquelles le vote n'est qu'une formalité sans effet.

Certains me disent que nous serions devenus fous. Cette habitude de voter pour le moins disant par trouille, parce que c'est le cas si on compare les programmes des Jours Heureux et de l'Union Populaire, c'est un des défauts majeurs de cette élection qui nous envoie dans le mur des lamentations parce qu'à chaque fois, c'est la soupe au vinaigre, la déception.

Nous pensons que la rupture avec la 5e République doive être portée avec le mouvement social et un Président qui se mette en phase avec toute la diversité du monde du travail, ce qui est le cas dans la démarche de Fabien Roussel.

À ceux qui pensent que les communistes n'en ont « rien à foutre » du second tour de l'élection présidentielle je dis NON. Pourquoi ? parce que nous avons bien l'intention d'aller le plus loin possible dans le succès de la campagne que nous menons pour les Jours Heureux qui en jouant pas avec des sondages mais créant une dynamique.

Entre les jeux politiciens et la dynamique, nous choisissons la dynamique, celle qui donne envie, celle qui peut convaincre celles et ceux qui, depuis des années, avaient déserté les urnes. On fera le bilan le 11 avril. Ajoutons l'espoir à l'espoir et cessons de penser qu'une seule voix de gauche peut faire la pluie et le beau temps. La gauche de demain se prépare dans sa diversité et le respect nécessaire des options de chacun, pas dans les coups bas. Elle ne se construira pas dans les crispations et les larmes, quel que soit le Président élu. Elle devra faire  monter l'envie d'être ensemble pour redonner à la France une gauche populaire dont elle a tant besoin.

Yvon Huet

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

Le billet d’Yvon Huet. Pour s’unir, il faut être plusieurs

le 11 mars 2022

A voir aussi



 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64