Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Les prix flambent. À cause de la guerre ! Vraiment ?

Le prix de l'essence, du blé, du lait, de l'acier, de l'ensemble des matières premières est en train d'exploser. C'est la guerre nous dit-on. Arrêtons de prendre les gens pour des imbéciles.

La guerre en Ukraine a bon dos. Prenons l'exemple du carburant. 60 % de son prix est représenté par des taxes. L’État dispose donc d’un levier majeur pour faire baisser le prix à la pompe. Il peut décider, dès demain de mettre en place une taxe flottante, comme ne cesse de le demander Fabien Roussel, candidat du PCF à l'élection présidentielle.

Les profiteurs de guerre font flamber les prix à la pompe. Ceci impacte sérieusement les consommateurs. Que ce soit pour rejoindre leur lieux de travail ou pour d’autres utilisations, cette hausse complique la vie des citoyens et affecte leur pouvoir d’achat. Prendre sa voiture devient un luxe surtout dans les zones où les transports en commun ne sont peu ou pas développés.

Les profiteurs de guerre

Pendant ce temps-là, le business tourne à plein. Cela avait déjà commencé l’année passée. TotalEnergies vient d'annoncer un bénéfice net de 16 milliards de dollars en 2021, un record depuis au moins quinze ans. D’autres géants pétroliers ont dévoilé des bénéfices annuels : 23 milliards de dollars pour ExxonMobil, 20,1 milliards pour Shell, 15,6 milliards pour Chevron ou 7,6 milliards pour BP. Et ils continuent en profitant de la guerre pour faire flamber les prix.

Des chiffres absolument indécents pendant qu’une certaine gauche conseille aux Français de prendre le bus là où il n’y en a pas, de baisser leur chauffage de deux degrés là où ils ont déjà froid et de faire leur lessive en heures creuses, là où depuis toujours c’est déjà le cas.

À un mois de la présidentielle, la défense du pouvoir d’achat, première préoccupation des Français, ne peut pas plus être satisfaite par ces propositions déconnectées de la réalité que par les recettes libérales ou autoritaires qui font la fortune des profiteurs de guerre. C’est le moment d’envoyer un message clair en choisissant une gauche qui défend le porte-monnaie et la dignité du monde du travail. En fait choisir la gauche des Jours heureux de Fabien Roussel.

Dominique Gerbault

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

Les prix flambent. À cause de la guerre ! Vraiment ?

le 13 mars 2022

A voir aussi



 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64