Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Encore quelques jours pour convaincre de voter Fabien Roussel

Reconstruire un pays où il fait bon vivre, arracher de nouvelles conquêtes sociales, c'est l'objectif de la campagne des Jours heureux de Fabien Roussel.

Les principales préoccupations des français sont le pouvoir d'achat, les conditions de travail, le chômage et la retraite. Qui mieux que le programme des Jours heureux réponds à ces questions. Le Smic à 1.500 euros net, un renforcement substantiel des services publics, un retour à la retraite à 60 ans avec une pension de 1.200 euros minimum, une réindustrialisation de la France.

Les moyens de mettre en œuvre ces projets tournent autour de la récupération des sommes astronomiques de l'évasion fiscale notamment celles des entreprises du CAC 40 en mettant en place, comme pour les citoyens, le paiement des impôts sur les bénéfices à la source. Les gros doivent payer gros et les petits, petit.

La gauche ne pourra pas se reconstruire sans un parti communiste influent. Denis Kessler, dirigeant du Medef, déclarait au début des années 2000 que le patronat ne pouvait pas mener la même politique avec un PCF à 20, 15, 10, 5% voire moins. Depuis 40 ans avec la baisse de l'influence du PCF, les attaques frontales contre les acquis sociaux conquis lors du Front populaire et du Conseil national de la Résistance sont de plus en plus brutales.

La gauche ne représente plus que 25 % dans l'opinion publique à cause des élucubrations de la social-démocratie et notamment de la politique menée par Hollande lors de son quinquennat.

Reconstruire une vraie gauche

On nous fait croire qu'elle pourrait revenir de suite au pouvoir avec soit disant un vote utile ! En réalité on voudrait encore amoindrir l'influence communiste. Sa disparition serait un coup fatal la Sécurité sociale au profit des assurances privées, à la retraite par répartition, aux services publics… Ce serait comme aux État-unis où, si l'on a une maladie grave, on est obligé de vendre sa maison pour pouvoir se soigner.

La droite veut supprimer les impôts et ce qu'elle appelle les charges sociales qui sont en réalité les cotisations sociales pour faire fonctionner tout le secteur public. En clair c'est pour supprimer les services publics et faire du fric sur le dos des citoyens.

On nous rabat les oreilles avec la dette à rembourser. Mais cette dette n'est composée que des intérêts à payer aux banques privées. Depuis la loi Pompidou, dans les années 70, qui interdisait à l'État d'emprunter de l'argent à la Banque de France pour emprunter sur les marchés spéculatifs, il y a là « un pognon de dingue » à récupérer.

La France est un pays riche, même très riche. Cette riche produite par le travail des citoyens est détournée par une poignée d'individus à la tête de multinationales. Alors allons chercher l'argent là où il est. Seul Fabien Roussel propose des solutions pour récupérer cette richesse.

Dimanche prochain, votons et faisons voter Fabien Roussel. Selon le résultat des Jours heureux, la politique menée demain ne sera pas la même.

Dominique Gerbault

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

Encore quelques jours pour convaincre de voter Fabien Roussel

le 03 avril 2022

A voir aussi



 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64