Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Le billet d’Yvon Huet. Avoir eu raison trop tôt

Parfois on peut se tromper et il n'y a pas de Madame Soleil en matière de prévision historique. Il y a simplement des intuitions. Ce que nous venons de vivre, c'est le résultat d'un laisser aller de la gauche française sur une question cruciale, la proportionnalité en matière de représentation citoyenne. On s'est accroché, et c'est bien, à la parité femmes/hommes, sachant parfois même que, comme au perchoir de l'Assemblée nationale actuelle, ce n'est pas ce qui règle les problèmes politiques du moment. On a fait le dos rond sur cette question de la proportionnelle, le Parti socialiste ayant même été responsable de l'inversion catastrophique du calendrier électoral avec une élection présidentielle qui relayait la représentation nationale en annexe du pouvoir exécutif.

On a fait joujou à écarter le Front National de la représentation malgré sa progression continuelle en favorisant partout des triangulaires qui réglaient artificiellement le problème. L'acuité de la crise a fait déborder le vase et nous avons aujourd'hui à la fois le RN comme second parti de France pour la Présidentielle et les députés RN (89 députés) comme second groupe d'opposition, si on s'en réfère aux références différenciées de la NUPES où LFI n'a que 74 députés.

Au niveau du PCF, bien sûr, nos principes ont toujours été les mêmes et nous avons depuis longtemps demandé la proportionnelle. La baisse d'influence continuelle a affaibli cette demande pour des raisons logiques et compréhensibles. Il était hors de question d'empêcher la liquidation du groupe communiste, y compris dans les périodes les plus fragiles. Nous commençons à remonter la pente, et nous savons que même nos alliés ne l'acceptent qu'obligés. Mais la leçon de l'histoire, c'est qu'il faut toujours se référer aux principes, même si l'obligation de certaines périodes oblige à quelques écarts ponctuels. Pendant la Résistance, on peut imaginer que nos camarades qui combattaient la collaboration et le nazisme avaient d'autres chats à fouetter. Il va bien falloir, si nous sommes logiques avec nous-mêmes, inscrire dans nos vœux de 6e République sociale et démocratique ce principe de proportionnalité. On ne gagne pas une bataille politique en trichant avec les électeurs.

Yvon Huet

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64