Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Le billet d’Yvon Huet. Moralité

Si un jour la gauche arrive au pouvoir grâce à la mansuétude de la droite et de l'extrême droite, elle ne pourra pas gouverner à gauche parce qu'elle sera redevable, même si elle s'en défend, de ceux qui profitent de la crise pour dévoyer les revendications populaires. Ce qui s'est passé en Italie devrait faire réfléchir.

Que certains d'entre nous se félicitent du vote du RN me navre. Où est la moralité dans ces calculs « surréalistes » ? La dédiabolisation de l'extrême droite française ne peut qu'être l'antichambre de son arrivée au pouvoir. N'oublions pas non plus que la grande bourgeoisie ne met jamais ses œufs dans le même panier, et celui des héritiers de Pétain a réussi son pari d'influencer une grande partie de la population, dans toutes les classes sociales.

Ce qui se passe dans les Pyrénées orientales avec 4 députés RN sur 4 et un maire RN qui fait l'éloge de l'OAS tout en faisant croire qu'il respecte tout le monde est de très mauvaise augure. Louis Aliot, qui se sent des ailes avec des soutiens honteux et désespérant comme les Klarsfeld, veut entrer en fanfare au conseil départemental à la faveur d'une élection partielle à Perpignan.

Alors oui, la gauche, la NUPES, les syndicats et les associations, avec le respect de chacun, doivent s'unir contre l'extrême droite, ce qui se réalise à l'occasion de la manifestation de samedi prochain 29 octobre contre la nomination de l’esplanade Pierre Sergent, terroriste de l'OAS, par Louis Aliot.

Mais faut-il toujours attendre qu'il soit presque trop tard pour clarifier la position des progressistes contre l'extrême droite. L'attitude des dirigeants de la FI n'a pas du tout aidé. Le pouvoir ne s'acquiert pas honnêtement en faisant des concessions morales à ceux qui ont déshonoré la République sous le prétexte qu'être anti-Macron excuserait tout, même le nationalisme débilitant et le racisme. Elle provoquera l'exposition de la NUPES si ça continue, ce que le PCF ne souhaite pas, contrairement aux allégations de quelques diviseurs marginaux.

Encore faut-il que les militants ne soient pas découragés par les brouillages permanents et les misérables tweets égocentriques qui freinent les conditions d'un nécessaire rassemblement populaire pour une alternative à gauche pérenne où les classes populaires trouveront enfin leur compte.

Yvon Huet

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

Le billet d’Yvon Huet. Moralité

le 26 octobre 2022

A voir aussi



 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64