Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

L'Océan Viking enfin accueilli

Enfin, au bout de trois semaines, les 230 migrants recueillis par le bateau humanitaire Ocean Viking ont pu débarqué en France. Au mépris de toute application du droit international, l'Italie et Malte, les pays les plus proches des naufrages ont fermé leurs ports.

C'est la fin d’une douloureuse Odyssée, de trois semaines d’errance en Méditerranée, d’un calvaire devenu « un triste record humanitaire d’attente en mer », déplore Xavier Lauth, directeur des opérations de SOS Méditerranée, l’ONG en charge du bateau désormais amarré. « Le silence assourdissant » des autorités italiennes face aux multiples demandes de débarquement a contraint le navire à solliciter la France.

La France a été obligée d'ouvrir le port militaire de Toulon à l’Ocean Viking. Des agents de l’Office français de la protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) vont examiner les demandes d’asile en procédure accélérée. Ce serait une très bonne chose s'il ne s'agissait pas, en fait, uniquement de « déterminer le bien-fondé des demandes », comme le précise le directeur général des étrangers en France, Éric Jalon. Les autorités françaises porteraient un odieux soupçon sur ces personnes en détresse.

Qu'est devenu le pays des droits de l'homme ?

La gestion restrictive et expéditive des rescapés, ainsi que la suspension de l’accord passé avec l’Italie d’accueillir 3.500 exilés prouvent que la France n’est plus le pays des droits de l’Homme. La directrice de SOS Méditerranée, Sophie Beau, ne cesse de marteler « le besoin urgent de mettre en place un mécanisme de débarquement prévisible et d’accueil coordonné » entre les États européens. Autrement, le cimetière qu’est la Méditerranée continuera de se remplir.

L’ONG déplore « l’instrumentalisation politique de la situation. Indigne et inacceptable ». Elle indique que l’Ocean Viking compte repartir en mer dans « les prochaines semaines ». Une campagne de dons a été lancée pour soulager les finances de l’ONG, ne pouvant plus « assurer la pérennité des missions au-delà de quelques mois », s'alarme Sophie Beau.

Le mandat de SOS Méditerranée est de sauver des vies. Aux États d’honorer le leur en respectant le droit maritime et humanitaire. Ces femmes, ces hommes, ces enfants ont été sauvés d’une mort certaine, ils fuient la misère et la guerre. Ils sont nos semblables, nos frères et sœurs d’humanité

Dominique Gerbault

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

L'Océan Viking enfin accueilli

le 13 novembre 2022

    A voir aussi



     
    44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64