Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 

 
 

Maison du combattant
2 rue de l’Académie
Perpignan

Mardi 18 juin à 14h30

La commémoration du 80° anniversaire du débarquement en Normandie a rappelé le prix élevé payé par les troupes alliées pour libérer la France et abattre l’Allemagne nazie : 10 500 tués, blessés, disparus ou faits prisonniers rien que le 6 juin. Mais ce serait injuste d’ignorer le tribut payé par les résistants français et étrangers. Rien que dans les Pyrénées-Orientales ce fut plus de 1 600 personnes qui furent arrêtées et déportées dans les camps de concentration et d’extermination du III° Reich entre novembre 1942 et juillet 1944.

Pour perpétuer leur mémoire, Georges Sentis, docteur en Histoire, vient de publier un Dictionnaire biographique des personnes arrêtées dans les Pyrénées-Orientales lors de l’Occupation et déportées. Livre rendu possible par l’ouverture des archives officielles, la récente publication d’ouvrages sur les camps de Rivesaltes ou de Dora, l’existence sur internet de sites tels le Maitron, l’Augmented Memorial to the Jews Deported from France…

Cet ouvrage permettra d’établir des statistiques afin d’approcher les motifs de leur arrestation (réfractaires au STO, passage en Espagne pour rejoindre l’Afrique du Nord ou l’Angleterre, activités résistantes tant civiles que militaires, Juifs …) ainsi que les lieux, les dates et les circonstances.

Le 18 juin, anniversaire de l’appel à continuer le combat du général de Gaulle, Georges Sentis présentera ce dictionnaire biographique et montrera tout ce qu’on peut en tirer pour la connaissance du passage en Espagne des militaires et des réfractaires au STO désireux de rejoindre soit l’Armée d’Afrique soit les FFL.

 

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64