Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

A propos du sondage paru sur la 4ème circonscription.

Chaque voix va compter !

Une enquête d’opinion commandée par l’Indépendant et France Bleue Roussillon est parue ces jours derniers. Celle-ci place l’UMP à 28,5%, le PS à 35%, le FN à 19% et le Front de Gauche, dont je suis le candidat, à 14%. Chacun connait la fiabilité des sondages qui ne restent que des sondages. D’ailleurs il faudra bien qu’un député propose un jour l’interdiction d’en réaliser durant les périodes de campagnes officielles. En effet, nous en sommes arrivés à un point où personne ne sait plus si ce sont les sondages qui sont influencés par l’opinion ou si c’est l’opinion qui est influencée par les sondages. Au reste il demeure des zones opaques dans la méthode utilisée, notamment sur les pondérations. Mais soit, revenons à nos moutons…

Le vrai sondage aura lieu le 10 juin et avec Chantal Dubon, ma suppléante, nous ne ressentons pas sur le terrain les choses telles que semblent les donner cette enquête d’opinion. Nous percevons, mieux que ne l’indique le sondage, la mobilisation des électrices et électeurs Front de Gauche du premier tour de la présidentielle, derrière notre candidature à la législatives. Il reste maintenant une semaine pour faire bouger encore les choses en notre faveur.

En effet,  il n’y aurait aucune logique à ce qu’une personne qui a voté Mélenchon s’abstienne ou vote pour un autre candidat le 10 juin. D’autant que tout indique que la droite sera battue et que le FN, toujours trop haut, n’est pas en situation de jouer un autre rôle que celui de fossoyeur de l’UMP. L’une des questions de ces élections législatives est : jusqu’où ira la future majorité dans la politique de gauche ? La réponse appartient aux électrices et électeurs car tout dépendra du pourcentage obtenu en France par les candidats du Front de Gauche le 10 juin et du nombre de députés qui seront élus le 17 juin. En ce sens nous pouvons dire que la moindre voix gagnée pour un candidat du Front de Gauche dans le moindre coin du département, au final comptera pour le rapport de force national.

 
L’autre question est : une majorité absolue pour le PS à l’Assemblée Nationale est-elle souhaitable ? Pour y répondre faisons appel à l’expérience et à la mémoire collectives des français. A chaque fois que les socialistes ont été dans une telle situation hégémonique les choses ne se sont pas toujours bien terminée pour la gauche et le peuple (voir ce qui a amené les 10 ans d’UMP que nous venons de subir avec Sarko en prime).

Aujourd’hui nous sommes à peu près sûrs que des personnalités comme Jean Luc Mélenchon, Marie George Buffet ou André Chassaigne seront élues ou réélues au parlement. Quel gâchis ce serait, s’ils devaient se retrouver face au mur d’une majorité absolue pour le PS, s’ils n’étaient pas portés par un pourcentage important dans tout le pays  et s’ils n’y avaient pas autour d’eux un nombre conséquent de députés (es) pour défendre « l’humain d’Abord ».

Nicolas Garcia
Secrétaire départemental du PCF

Candidat du Front de Gauche dans la 4ème circonscription.
 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64