Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Candidatures communes. La seule voie !

Emmanuel Macron vient d’être élu à la présidence de la République et déjà la bataille des élections législatives bat son plein. Les enjeux sont clairs : concrétiser l’espoir ouvert par 7,5 millions de voix recueillis le 23 avril par Jean-Luc Mélenchon et donner à cette force nouvelle un nombre maximum de députés  à l’Assemblée Nationale.  L’objectif est de faire entendre l’exigence d’un nouveau progrès social et écologique pour le pays et refuser les projets libéraux du nouveau président de la République. Au deuxième tour de la Présidentielle, la majorité des électrices et électeurs de Jean-Luc Mélenchon a utilisé le bulletin Emmanuel Macron par peur du fascisme, dépassant les atermoiements et les calculs politiciens des uns et des autres. De la même manière le gros de cet électorat n’a que faire des recompositions de la gauche radicale, tramées dans la tête de quelques-uns à France Insoumise ! De qui veut en prendre le leadership ou de quelle est l’arrière-pensée des lieutenants de Jean-Luc Mélenchon ! L’important pour ces millions de femmes et d’hommes, c’est d’avoir un maximum de députés issus des forces qui ont soutenu leur candidat, pour atteindre l’ambition affichée par Jean-Luc Mélenchon pour ces législatives le 30 avril sur TF1, à savoir obtenir la majorité au parlement. Pour parvenir à cet objectif, ils savent que la division ne vaut rien ! Comme nous, ils ne comprennent pas, que France Insoumise ne propose seulement qu’une poignée de candidatures communes en France, quand plus de 200 sont possibles et gagnables. Ces électeurs ont le sentiment bizarre que la machine à perdre est en marche. Dans le département, d’anciens responsables syndicaux appellent à trouver les chemins du rassemblement, le peuple en a besoin, le mouvement social aussi. Ils ont raison ! Sans accord national et départemental, les électeurs de Jean-Luc Mélenchon du 23 avril seront divisés alors qu’ils nous demandent une seule candidature, la plus à même de gagner, dans le maximum de circonscriptions.

Sans hésitation les communistes des PO disent oui ! Depuis des mois ils portent, sans en changer, la proposition de soutenir dans les 2ème et 3ème  des candidates et candidats France Insoumise et sur la 1ère et 4ème circonscription des communistes-Front de Gauche, qui sont aussi insoumis et debout. Ces candidatures constituent en France et dans les Pyrénées-Orientales le niveau d’ambition que peut nourrir la gauche de transformation sociale et environnementale et les espoirs qu’elle peut susciter. Elles sont aussi une condition pour « attirer » plus largement les électrices et électeurs de Benoît Hamon, Philippe Poutou ou Nathalie Artaud voire même des écologistes dans un vote utile et efficace. En effet, comment rassembler, donner confiance, aux autres, si les forces qui ont porté le même candidat à la Présidentielle et poursuivent les mêmes objectifs, sont incapables de se mettre d’accord.

Nicolas Garcia

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64