Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

3ème circonscription des Pyrénées-Orientales. Communiqué de presse de Léa Tytéca et Pierre Serra

Premier gouvernement d’Edouard Philippe : A DROITE TOUTE !

Après la constitution du premier gouvernement d’Edouard Philippe, plusieurs observations s’imposent. Malgré le pluralisme et le renouveau annoncés par le président Macron, le cap est donné : A DROITE TOUTE !

Edouard Philippe, personnage connu, entre autres, pour son absentéisme, sa défense du cumul des mandats, ses politiques anti-jeunesse au Havre, son lobbying pour Areva, son roman aux relents de sexisme et son combat contre le mariage pour tou-te-s, ne sera certainement pas l’artisan d’une république plus participative, sociale et écologique.

La nomination de Bruno Le Maire au Ministère de l’économie, révèle aussi la volonté de ce quinquennat : arracher les conquêtes sociales au profit des puissants. La fin des 35 heures, du SMIC, et la réduction des cotisations patronales auront pour conséquence une baisse de la protection sociale. Il faut selon lui «cesser de se chamailler sur des différences qui n’existent pas »: ce pluralisme de façade n’est donc bien en réalité qu’une nouvelle attaque des plus puissants envers les plus faibles.

Citons aussi Gérald Darmanin ; son objectif est tout simple : « éliminer » des fonctionnaires. A l’heure où la relance publique doit passer par une meilleure répartition des richesses, produites par les travailleur-euse-s, et par une amélioration des services publics, cela augure de pénibles années à venir.

On ne peut que déplorer dans ce contexte la suppression du ministère des familles, de l’enfance et du droit des femmes, alors que les inégalités n’ont jamais été si fortes. Il a été remplacé par un simple secrétariat d’Etat, à la tête duquel se trouve Marlène Schiappa, comme Edouard Philippe autrice  d’un livre sexiste.

Concernant la prétendue « ouverture sur la société civile », il serait plus judicieux de parler d’ingérence du patronat dans les affaires publiques, avec le cas de Muriel Pénicaud, nouvelle ministre du travail. Ancienne DRH, celle ci reçoit les éloges de syndicats comme la CFDT ou, pire encore, le MEDEF. Elle aura pour mission d’entériner les fameux projets d’allègement par ordonnance du Code du travail auquel s’attellera le président très prochainement. Mais pour se faire, il a besoin de l’aval de l’Assemblée Nationale. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de faire élire le plus de député-e-s possibles favorables au progrès social, pour bloquer ce terrible projet.

A l’heure de l’urgence écologique et sociale, il appartient donc aux communistes de défendre les intérêts des travailleur-euse-s, de ceux.celles qui l’ont été ou qui s’apprêtent à le devenir. Contre la « révolution » réactionnaire prônée par Emmanuel Macron et son gouvernement, le 11 juin, votez pour la véritable révolution, celle qui apportera justice et égalité entre tout.e.s.

Léa Tytéca et Pierre Serra, candidat-e-s PCF-Front de gauche
3ème circonscription des Pyrénées-Orientale

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64