Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Céret. Aménagements des plannings : concertation avec les professeurs

Lycée Déodat-de-Séverac. Un nouveau blocage a eu lieu, hier, entraînant des négociations.

La pression reste vive au lycée Déodat-de-Séverac de Céret. Après un blocus vendredi dernier, les élèves ont une nouvelle fois fait entendre leurs voix, hier matin, avant d’être délogés par les forces de l’ordre. Le motif de contestation reste le même : la complexité des emplois du temps fournis lors de la rentrée scolaire. Et par ricochet, les problèmes qui en découlent. « Oui, il a un souci au lycée », soulignent Paul et Mathieu, élèves en terminale S. « Il y a des trous dans les emplois du temps, nous n’avons qu’une heure pour manger et il manque des enseignants ».

« Notre but »

Un avis partagé par Louise également gréviste : « Il nous manque presque la moitié des professeurs, nous faisons cours dans des classes réservées à 15 élèves alors que nous sommes 30 ! L’accès à la cantine est presque impossible. Nous payons et nous n’avons même pas le temps d’avoir quelque chose dans le ventre. Les emplois du temps sont incomplets avec des salles de classe indiquées qui ne sont pas les nôtres. Sans professeurs, sans salles et sans pouvoir manger, il nous est bien difficile de pouvoir atteindre notre but, réussir notre diplôme ». Tous mettent en avant le fait que leur cause soit « un peu décrédibilisée » par une minorité qui pratique « un rapport de force » avec l’administration de l’établissement scolaire. Et l’absence de délégués de classe -véritables porte-parole de tous les élèves auprès des enseignants et des autres adultes de l’établissement-, complique la situation. Seule constante pour ces étudiants : « Nous, on demande à être entendu par le proviseur. On ne veut pas dégrader le lycée. On continuera s’il le faut, c’est la seule solution pour que les choses changent ». Suite à ce 2e blocus, un début d’accord a été annoncé pour enfin sortir de cette impasse qui dure depuis le début de la rentrée scolaire.

Mathilde Contié Walter (L'Indépendant, le 25 septembre 2018)

« Une rentrée plus que chaotique »

La semaine dernière déjà, une partie du personnel de cet établissement de 1.105 élèves avait débrayé une heure pour « monter son mécontentement » face à « une rentrée plus que chaotique ». Selon eux, dans la constitution des emplois du temps initiaux, « un même créneau avait été prévu pour deux cours en même temps pour la même classe, des postes d’enseignants n’étaient pas pourvus, certaines classes n’avaient pas de salle pour faire cours (non disponibles ou trop petites), 35 divisions passaient en même temps à la cantine empêchant les élèves de manger convenablement et d’être ponctuels en cours… ». Ils insistaient sur le fait « d’essayer de fonctionner dans l’intérêt de nos élèves », tout en souhaitant « une solution rapide à ces problèmes ».

L'Indépendant, le 25 septembre 2018

Application au 1er octobre

À la suite du mécontentement manifesté depuis plusieurs jours par des élèves de Déodat-de-Séverac, le proviseur Michel Dattoli avait fait savoir qu’il y aurait bien de nouveaux plannings.

« Depuis la rentrée, avec la proviseur adjointe qui remplace le proviseur adjoint en arrêt maladie (ce dernier été chargé de faire les plannings 2018-2019, ndlr), nous faisons le maximum pour tout solutionner […] », avait expliqué le chef d’établissement dans nos colonnes. Hier matin, une rencontre avec des parents d’élèves du lycée, des représentants des enseignants ainsi que de maire de Céret, Alain Torrent a permis « de faire évoluer la situation ».

Trois décisions ont été prises : les cours continuent avec l’emploi du temps actuel jusqu’à vendredi inclus ; le créneau 12 heures-14 heures est libéré de cours pour fluidifier le passage à la cantine et permettre une concertation avec les professeurs sur les aménagements des emplois du temps définitifs ; la distribution des emplois du temps fonctionnels se fera le vendredi 28 septembre pour être applicable dès le lundi 1er octobre.

L'Indépendant, le 25 septembre 2018

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64