Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Le billet d’Yvon Huet. Fabien, tu m’as scotché

Je ne suis pas du genre à regarder en direct Fabien Roussel à la télévision, étant souvent très loin du petit écran. Pour une fois j'ai pu le regarder sur la 5 hier, interrogé par des journalistes sur les questions internationales et économiques. J'avoue qu'il m'a impressionné certes, mais il m'a aussi beaucoup appris sur la façon de sortir de l'entre soi, défaut récurrent de tout militant politique, même communiste.

Fabien Roussel, que je ne connais pas personnellement, je l'ai soutenu dès le début parce qu'il a su bousculer un parti, le PCF, qui est le cœur de mon engagement depuis 1970, pour le faire revivre tout simplement. Ce parti était en train de mourir, lentement mais sûrement, emberlificoté dans une problématique déchirante de survie. Sa candidature à l'élection présidentielle a permis d'ouvrir une porte qui n'avait été qu'entre ouverte au dernier congrès du PCF.

Non seulement elle a élargi le champ des possibles à gauche mais elle a créé les conditions d'une nouvelle histoire des rapports entre les communistes et le peuple français, ce qui n'est pas rien et perturbe tout le reste de la gauche, avec des réactions d'agacement et de haine qui trahissent une certaine panique. Il ne faut pas s'énerver. Ils ne sont pas habitués.

Fabien Roussel a non seulement été brillant mais il a remis les pendules à l'heure sur nos rapports avec la Chine et la Russie tout en allant au but. La France doit jouer un rôle déterminant pour la paix et le désarmement en aidant l'ONU à devenir autre chose qu'un « machin » qui ne sert pas à grand chose si ce n'est compter les points des tensions et des guerres qui embrasent le monde.

Il a aussi démonté la pensée unique libérale qui met les organismes financiers européen au-dessus des lois de la solidarité collective en faisant des propositions tout à fait réalistes pour faire évoluer les choses dans le bon sens, à savoir l'injection de moyens financiers au niveau européen pour soutenir la créativité industrielle et la consommation populaire. Il ne s'est pas non plus présenté comme un Monsieur Je sais tout en reconnaissant ne pas être au courant de tout ce qui se passe ici et là, notamment l'interdiction de l'association Mémorial en Russie sans pour autant esquiver le sujet des droits de l'homme en Chine et en Russie, mais sans jamais s'aligner sur le matraquage clivant instillé tous les jours par les médias en boucle montrant un monde coupé en deux, les gentils occidentaux d'un côté, les méchants barbares de l'Est de l'autre.

La justification des guerres a toujours été préparée par un bourrage de crâne médiatique au service des marchands de canons. Il faut en sortir et tirer dans le sens de la lutte pour la coopération des peuples, quels qu'ils soient, sans jamais occulter l'aspiration des peuples à la liberté et à la souveraineté, ce qu'il a bien expliqué.

Il reste encore deux petits mois pour convaincre autour de nous de l'intérêt d'un score heureux de Fabien Roussel pour les Jours Heureux.

C'est à notre portée à toutes et tous, chacun à sa façon, sans se culpabiliser de ne pas pouvoir en faire plus que les autres mais sans lâcher cette opportunité historique de redonner à la gauche les couleurs de l'espoir certes, mais surtout de la capacité à changer le cours des choses, ce que la gauche d'hier n'a pas su faire.

Yvon Huet

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64